VOTE | 875 fans

#224 : A corps ouvert

Scénario : Mimi Schmir - Réalisation : Tony Goldwyn
Guest stars : Jeffrey Dean Morgan, Frances Fisher, John Cho, Chris O'Donnell, Sarah Lafleur, P.D. Mani, Sara Ramirez, Wayne Lopez, Maile Flanagan, Ray Ford, Gabriel Tigerman, Graham Beckel, Maria Elena Maglaris 

Le personnel de l'hôpital doit s'occuper d'un interne d'un autre hôpital qui est atteint de perte de mémoire. Cet interne, appelé Marshall, a provoqué un accident de voiture. L'hôpital doit désormais s'occuper également d'un couple marié et des parents de la jeune femme qui se trouve être enceinte. L'état de la femme enceinte, Melanie, est grave et il s'agit maintenant de sauver la vie du bébé. Cristina est de bonne humeur alors que Alex, Izzie, George, et Meredith ont des problèmes, mais Burke n'est pas près à pardonner à Cristina son faux pas de la nuit dernière. Meredith et Izzie se moquent des habitudes ménagères de Callie et George et la jeune fille se disputent à propos des colocataires du jeune homme. Addison continue à faire travailler Alex avec elle.


Popularité


4.17 - 12 votes

Titre VO
Damage Case

Titre VF
A corps ouvert

Première diffusion
07.05.2005

Première diffusion en France
09.10.2006

Vidéos

A Corps Ouvert 3/5

A Corps Ouvert 3/5

  

A Corps Ouvert 5/5

A Corps Ouvert 5/5

  

Plus de détails

[EXT SGH]


(Plan sur la ville de Seattle)


VOIX OFF (Meredith) : On traverse tous la vie comme des éléphants dans des magasins de porcelaine.


(Plan sur Meredith assise sur un fauteuil dans le salon de Finn tandis que celui-ci cuisine)


VOIX OFF (Meredith) : Ebréchés par ci, fêlés par là. On se fait du mal et on en fait aux autres.


MEREDITH : Ecoute. Je ne cuisine pas.


FINN : Personne ne t'as demandé de cuisiner.


MEREDITH : Je sais mais, je te le dis c'est tout. Je ne cuisine pas donc tu n'as pas a cuisiner. Je ne m'attends pas à ce que tu cuisines pour moi.


FINN : D'accord. Toi, assieds toi là. (Meredith le regarde d'un air surpris) Assise!


(Meredith s'asseoit à la table de la cuisine)


FINN : Je veux que tu boives ça et que tu essaies de toutes tes forces d'agir comme si tu n'étais pas cassée ni flippante!


MEREDITH : Je ne suis pas cassée ou flippante!


FINN : Oh si tu l'es!


MEREDITH : Non! Je ne suis ni cassée ni flippante!


FINN : Hum hum, d'accord. Pourquoi tu ne me parles pas de ta famille?


MEREDITH : D'accord. Mais, ne pas vouloir parler de ma famille ne veut pas dire que je sois cassée ou flippante.


FINN : D'accord. Parle moi du dernier agrs avec qui tu as couché.


VOIX OFF (Meredith) : Le problème c'est d'essayer de trouver comment réparer les dégâts qu'on a causé ou qui nous ont été causés.


(Plan sur Izzie et Meredith dans leur salle de bain. Izzie utilise du film pour se blanchir les dents  tandis que Meredith s'épile les sourcils.)


IZZIE : Qu'est-ce que tu lui as dit?


MEREDITH : Rien. J'ai esquivé le problème.


IZZIE, son film blanchissant sur les dents : Tu ne lui as pas parlé de Georges ou de Derek?


MEREDITH : Non.


IZZIE : Tu l'aimes?


MEREDITH : Je pourrais l'aimer.


IZZIE : Et au lit? C'est bien?


MEREDITH : J'en sais rien.


IZZIE : Quatre rendez-vous et deux nuits passées chez lui et pas de sexe?


MEREDITH : Pas même un baiser de bonne nuit.


IZZIE, assise sur le rebord de la baignoire : Oh! Je suis vraiment fière! Je ressens presque la fierté d'une maman!


MEREDITH, souriant : Tais-toi!


(Callie entre dans la salle de bain ne portant qu'une petite culotte et va faire pipi alors que Meredith et Izzie sont encore dans la salle de bain)


CALLIE : Bonjour.


VOIX OFF (Meredith) : Quelque fois, les dégâts nous prennent par surprise!


(Meredith et Izzie échangent un regard surpris. Callie finit de faire pipi et sort de la salle de bain comme si de rien n'était. Izzie rit)


MEREDITH : C'est pas vrai! Est-ce que ça c'est vraiment passé?


IZZIE : J'ai halluciné! C'est dément! J'ai halluciné! C'est bizarre?!


MEREDITH : J'y crois pas!


IZZIE : Elle s'est pas lavée les mains! C'est écoeurant!


MEREDITH : J'y crois pas!


(Elles rient toutes les deux)


(Plan sur l'hôpital)


VOIX OFF (Meredith) : Quelque fois, on croit pouvoir réparer les dégâts!


[INT SGH]


(Plan sur Izzie et Georges aux urgences. Izzie mange une pomme tandis que Georges enfile sa blouse jaune)


IZZIE : Tou ce que je dis Georges, c'est que si elle doit aller aux toilettes, qu'elle mette un soutif ou bien qu'elle attende d'être seule! Et pour l'amour de tout ce qui est hygiènique, qu'elle se lave les mains! Elle est chirurgien!


GEORGES : Tu as dit que vous bloquiez le lavabo. Je crois que tu exagères!


IZZIE : Elle fait pipi et nue en plus! Nan mais demande à Meredith!


(Ils viennent de rejoindre Meredith, Cristina et Alex, là où on attend les ambulances)


GEORGES : Oh!


IZZIE : Ah oui! J'oubliais que tu lui parlais plus! Si vous vous parliez, elle te dirait que Callie a dépassé les bornes! Et dépassé en beauté! Elle a poussé le bouchon un peu loin!


ALEX : Oh! Alors on continues de faire comme si tu ne t'intéressais pas à ton patient?


CRISTINA, enjouée : Secouez-vous un peu! C'est quoi cet espèce d'abattement? Allez! Il faut vivre et laissez vivre!


GEORGES, s'approchant de Cristina et lui touchant le visage : Mais, t'es joyeuse?


IZZIE : C'est vrai!


CRISTINA : Je t'en prie, arrête!


IZZIE : MAis comment c'est possible?


CRISTINA : J'ai bossé quatre heures sur une hernie para-oesophagienne la nuit dernière, je me suis envoyée en l'air et dans un instant une ambulance arrive avec tout pleins de victimes d'un accident de voiture qui vont tous devoir être opérés! Alors, je me réjouis! Je me réjouis!


VOIX OFF (Meredith) : Parfois, il arrive que les dégâts, on ne puisse même pas les voir!


(Derek arrive. Cristina lui tournant le dos ne le voit pas)


DEREK, râlant : Oh!


CRISTINA : Désolée Docteur je....


DEREK, à Meredith : Comment va mon chien?


MEREDITH : Bien mieux, Finn lui a fait des examens.


DEREK, entrant dans l'hôpital : Bien.


MEREDITH, interpellant Derek : Notre chien!


DEREK, se retournant : Quoi?


MEREDITH : Notre chien! Tu as dit "mon chien". C'est notre chien.


DEREK : Ouais peu importe.


(L'ambulance arrive)


MEREDITH : Tu m'en veux pour quelque chose?


DEREK : On verra ça plus tard.


(Plan sur Izzie entrant dans les urgences accompagné d'un ambulancier et d'un patient)


IZZIE : 25ans, conducteur ceinturé, Noah Reynolds. Constante stable, se plaint d'une douleur au genou.


BAILEY : D'accord. Zone 3.


MELANIE, la femme de Noah, entrant aux urgences sur un brancard accompagné de Cristina : Noah? Tu es toujours en vie?


NOAH : Je vais bien chérie. (A Izzie) C'est le côté de ma femme qui a pris tout le choc! Ses parents étaient dans l'autre voiture. Un abruti leur ai rentré dedans et leur voiture nous a percuté.


IZZIE, comptant pour le déplacer du brancard au lit : A trois : 1, 2, 3.


(Plan sur un ambulancier faisant entrer une patiente sur un brancard : la femme de Noah.)


AMBULANCIER : 22 ans, passagère ceinturée et enceinte. Choc latéral de son côté, désincarcération prolongée sur les lieux. TA : 9,5, pouls 80.


BAILEY : Allez en réa 1.


MELANIE : En réa? Non, je vais bien. je vous jure, j'ai pas besoin de tout ce bazard. non, je vais bien, y'a pas de malaise. L'airbag s'est ouvert. Si vous pouviez voir comment va le bébé et le reste de ma famille et mon mari. Noah? Tu as vu maman respirer, dis? Et papa? Où est papa? tu le sais? Maman et papa sont toujours vivants?


NOAH : Ils sont dans l'ambulance juste derrière nous.


MELANIE, à Cristina : Ils sont vivants?


CRISTINA : Evitez de bouger madame.


MELANIE: Pour maman et papa, il faut que je sache.


CRISTINA : Euh oui, je vais demander à quelqu'un pour maman.


MELANIE : Et papa.


(Plan sur Georges entrant aux urgences avec le père sur un brancard, suivit de Alex s'occupant de la mère)


GEORGES : Conducteur et passagère sur le siège avant. Tous les deux la cinquantaine. tous les deux ceinturés et stables. La passagère a une douleur au bras et à la jambe. Le conducteur se plaint de douleur thoracique.


MME JOHNSON, la mère de Mélanie: Merde! Merde ce que j'ai mal! Oh, excusez mon vocabulaire mais, j'ia besoin d'un remède de cheval et maniez vous je dérouille un max! Allez-y, j'en ai ras le bol de déguster!


CRISTINA : Euh, ça doit être maman.


MELANIE : Maman? Tu n'as rien?


MME JOHNSON : Ca me fait un mal de chien!


(Cristina met du produit sur le ventre de Mélanie pour faire une échographie)


JIM, le père de Mélanie, essayant de se lever : Lâchez-moi! Lâchez-moi!


GEORGES : On doit regarder votre colonne monsieur!


JIM : Ma colonne va bien! Vous recoudrez ma tête toute à l'heure! Où sont mes filles?


MELANIE : Papa?


NOAH : Jim?


JIM : Noah?


MME JOHNSON : Mél?


MELANIE : Maman?


BAILEY : La famille plouc est de sortie!


CRISTINA : Tout le monde pourrait se taire une minute? J'essaie d'entendre le coeur du foetus! Silence!


MELANIE : Le bébé va bien?


CRISTINA : Une seconde. La fréquence cardiaque du bébé est à 152. C'est très bien.


JIM, criant le dire au reste de la famille : Ils vont bien tous les deux!


MME JOHNSON, se remaquillant : Merci Seigneur! Merci Seigneur ils vont bien!


MEREDITH, arrivant avec un autre patient : Dr Bailey? Une autre victime de l'accident.


MME JOHNSON : C'est lui! C'est ce type qui nous est rentré dedans!


JIM, arrivant en courant : Je vais le tuer! (Richard, Georges et un ambulancier se précipitent pour le retenir) Je vais t'écraser! Espèce d'enfoiré!


MME JOHNSON : Mais, Jim, pas la peine de t'exciter ça sert à rien! Il est déjà blessé. Arrête!


JIM : Tant mieux!


GEORGES : Calmez-vous!


JIM : Me calmer? Ce type a failli nous tuer!


BAILEY : On le met en réa 3. (A Meredith) Bipe l'ortho et le neuro. O'malley, aide-la!


MARSHALL, celui qui a déclenché l'accident : Qu'est-ce qu'il y a ?


MME JOHNSON, à Alex voulant l'ausculter: Oh, oh, oh! Vous comptez faire quoi jeune homme?


ALEX : Il faut que je vous examine.


MME JOHNSON : Ah non! Ca m'étonnerait! (Se met à chuchoter) Je n'ai pas de petite culotte et je ne vous connais pas assez pour vous laissez voir mon minou. Je préfère une doctoresse.


ALEX : Je voudrai un gonzesse par ici.


(Plan sur Meredith, Georges et Derek auscultant Marshall)


MARSHALL : Aie!


MEREDITH : Marshall Stone, interne en chirurgie à Mercy West.


MARSHALL : Qu'est ce qu'il s'est passé?


DEREK, à Georges : Appelle l'ortho pour jeter un oeil à son poignet et dis au scan qu'on va arriver.


GEORGES : Oui docteur Sheperd.


DEREK : Marshall? Je vais vous dire trois mots , vous êtes d'accord? Et ensuite, je vous demanderai de les répéter au docteur Grey. Vous pouvez faire ça?


MARSHALL : D'accord.


DEREK : Bien. Bâteau, orange, voiture. Vous croyez que vous pouvez vous en souvenir?
MARSHALL : Hum hum.


DEREK, regardant les yeux du patient : Bien. Ouais. c'est ça. (A Meredith) Il a un truama crânien sans plaie. On surveille les vomissements, la confusion et la baisse de vigilance. D'accord?


MEREDITH : Entendu.


DEREK : Bien.


MEREDITH : Derek?


DEREK : Pas maintenant. Préviens-moi quand on a les résultats du scan.


(Derek sort de la pièce.)


MEREDITH : Marshall? Vous vous rappelez les trois mots?


MARSHALL : Qu'est-ce qu'il s'est passé?


[Générique]


(Plan sur Georges, Alex, Izzie et Bailey regardant les radios)


GEORGES: Et voici le père : Big Jim. C'est pas moi qui l'appelle Big Jim, c'est la famille. La famille l'appelle Big Jim.


ALEX : Oh, quelle bande de péquenaud!


GEORGES: Ah bon? Parce qu'être de la campagne ça rien idiot? Tu savais qu'il possède la moitié de l'Alabama?


IZZIE : Ouais et je parie qu'il se lave les mains après avoir fait pipi.


GEORGES : Ca c'est déplacé.


BAILEY : C'est un endroit où on bosse ici! On fait sortir la mère ainsi que le père.


GEORGES: Oui docteur Bailey.


BAILEY : Karev, monte le mari au bloc pour une intervention.


KAREV : Ouais.


ADDISON, entrant dans la pièce : Dr Karev? Vous êtes là? Vous deviez pourtant être en obstétrique-gynécologique pour vister mes patients.


ALEX: Oh, euh....j'ai été bipé en urgences. Femme enceinte, accident de la route, très sérieux.

ADDISON : J'ai déjà trois interventions programmées, je voulais que vous vous habilliez pour le bloc mais, je pense que cette femme a besoin de vous toute la journée. Vous y veillez docteur Bailey?


(Addison sort de la pièce)


BAILEY : Karev va voir ta patiente. Stevens habilles-toi, tu t'occuperas de la fracture de rotule de Noah.


ALEX : La Sheperd débarque ici et elle me vire d'une intervention?


BAILEY : Tu as voulu arnaquer la Sheperd, elle te rend la monnaie de ta pièce!


(Plan sur Cristina accompagnant Mélanie faire un scanner)


MELANIE : Avec le scanner le bébé ne risque rien?


CRISTINA : Non. Ca ne fera rien au bébé, rassurez-vous. On y va à 3 : 1, 2, 3. (Ils déplacent Mélanie du brancard au scan)


MELANIE : On allait à une fête pour le bébé, pour fêter sa naissance. C'est pour ça que papa et maman étaient en vile. Parce que je vais avoir un bébé. C'est chouette non?


CRISTINA : Oui c'est chouette.


MELANIE : Je trouve aussi.


(Alex entre dans la pièce)


CRISTINA, à Alex: Qu'est-ce que tu fais là?


ALEX :  Je suis le capitaine de l'escouade du vagin.


CRISTINA, à Mélanie : Oh, vous voyez ce charmant garçon? Il va s'occuper de vous et il adore bavarder alors, je vous laisse papoter.


MELANIE : Ravi de vous avoir rencontrée.


ALEX, à Cristina s'en allant : Pas cool Yang!


MELANIE : Elle veut dire quoi capitaine? C'est quoi au juste cette escouade ?


(Plan sur Meredith et Callie regardant les radios de Marshall. Georges entre)


GEORGES, à Marshall : Vous ne devriez pas lire votre dossier.


MARSHALL : Je veux savoir pourquoi je me suis retrouvée à contre-sens de la circulationavec ma voiture. Et pourquoi je ne me souviens de rien. Oh, euh, les personnes, celles que j'ai percuté, elles vont bien? Elles n'ont pas de complications sérieuses?


GEORGES : On continue de les examiner.


(Il ouvre la porte et tombe nez à nez avec Izzie)


IZZIE : Dr Torres?


CALLIE : Ouais?


IZZIE : J'ai entendu dire que vous opériez Noah Reynolds?


CALLIE : Ouais.


IZZIE : Je suis votre interne. Alors, quand vous êtes prête.


CALLIE : D'accord. alors, monte préparer le bloc. je dois poser une atelle.


(Izzie s'en va mimant quelqu'un qui se lave les mains)


GEORGES, s'approchant de Callie pour lui murmurer quelque chose: Euh... Tu t'es lavée les mains?


CALLIE : Quoi?


GEORGES : Tu t'es lavée les mains non?


CALLIE : Bien sûr que je me suis lavée les mains!


GEORGES : Ah c'est idiot! Bien sûr que tu l'as fait!


CALLIE : Euh Marshall, ça risque de faire un peu mal.


MARSHALL : Mon étylo et mes toxiques étaient négatifs donc je ne conduisais pas... (Callie lui remet le bras en place) AIE! ... sous influence!


(Derek entre dans la pièce)


DEREK: Alors, on a les résultats du scan?


MEREDITH : Pas encore, non.


MARSHALL : Mon glasgow était à 13. Pourquoi j'ai pas eu de scan?


DEREK: Dr Grey?


MEREDITH : Le scan était complétement débordé. Et il est lucide maintenant alors...


DEREK, haussant le ton : Alors, on le fait! Et tout de suite!


(Plan sur Cristina descendant les escaliers et allant parlé à Burke)


CRISTINA : Hey! Le cas de miss plouc était mortellement ennuyeux alors,....tu n'as aucun coeur à me faire charcuté? Peut-être un mauvais coeur à réparer?


(Burke s'éloigne ignorant Cristina)


CRISTINA, suivant Burke : Burke? Parle-moi!


BURKE : Tu t'es endormie!


CRISTINA : Quand?


BURKE : Ce matin! En salle de garde.


CRISTINA : Je me suis endormie après qu'on est... Tu sais!


BURKE : Pas après! C'était avant la fin!


CRISTINA : Oh! Euh, je... Désolée, j'étais vraiment fatiguée! Désolée, désolée! C'est ma faute, je m'en veux. Désolée! Je n'ai pas voulu blesser ta virilité je t'assure!


BURKE : Oh mais ça n'a rien à voir ! J'ai toute confiance en ma virilité! Je te remercie beaucoup!


CRISTINA : J'espère que tu as confiance parce que...Parce que quand je me suis endormie c'est que j'avais déjà fini! Deux fois!


BURKE : Et je n'avais pas fini!


CRISTINA : J'étais faitguée! J'ai craqué et je ne l'ai pas fait exprès!


BURKE : Et tu as fait exprès de rester à l'hôpital hier soir même si tu n'étais pas de garde?


CRISTINA : C'était une hernie para-oesophagienne et je n'en avais encore jamais vue! Je suis d'abord un chirurgien tout comme toi!


BURKE : Non, non! Pas comme moi! Moi, je suis d'abord une personne!


(Il part laissant Cristina réfléchir)


(Plan sur Izzie marchant dans un couloir)


IZZIE : Quelqu'un m'a bipé?


(Elle découvre Denny assis par terre dans un couloir)


IZZIE, affolée : Oh Denny!


INFIRMIERE : Il s'est évanoui!


IZZIE : Qu'est-ce qu'il s'est passé?


DENNY, essouflé : Trop d'efforts, trop vite!


IZZIE : Où alliez-vous?


DENNY : Escaliers. Pas très malin hein?


IZZIE : La pile de l'appareillage est presque vide. Ramenez le dans sa chambre. Je vais chercher Burke.


INFIRMIERE, à un autre infirmier : Aide-moi à le relever en douceur. Et 1, 2, 3.


(Plan sur Burke et Izzie s'occupant de Denny revenue dans sa chambre)


BURKE : Denny, vous saviez que l'appareillage ne vous guérissez pas!


DENNY, triste et déprimé : Je veux rentrer chez moi! Je veux rentrer chez moi tout de suite!


BURKE : Je sais que c'est difficile à entendre, mais c'est hors de  question pour l'instant!


DENNY :  Depuis quand c'est vous qui décidez de ce que je peux ou ne peux pas faire de ma vie?Mon coeur fonctionne peut-être grâce à votre pile mais c'est toujours MON coeur! C'est ma décision! C'est ma putain de vie!


BURKE : C'est exact, c'est votre vie. Et c'est votre vie qui est en jeu, et c'est votre vie qui va finir si vous recommencez vos stupidités d'aujourd'hui!


DENNY : Vous disiez que ce truc m'aiderai à me sentir mieux!


BURKE : Je vous ai dit qu'il vous donnerai plus de temps et croyez moi il le fera si vous respectez ses limites et les vôtres!


DENNY : Je veux rentrer chez moi!


(Izzie et Burke sortent de la chambre)


IZZIE, inquiète : Qu'est-ce qu'on fait?


BURKE : On ne le quitte pas des yeux! Dis auxinfirmières de le surveiller et de s'assurer qu'il ne recommence pas ses exploits d'aujourd'hui!


IZZIE : Ouais. Mais, Preston, qu'est-ce qu'on fait?


BURKE : On peut contrôler les dégâts que son corps a subit mais ce qu'il se passe dans son esprit... Pour un homme comme Denny, être cloué en permanence sur un lit ce n'est pas une chose à laquelle on peut se résigner. Et ces sentiments à ce propos ne sont pas quelque chose qu'on devrait essayer de contrôler. Donne lui un peu d'air Izzie. Laisse lui le temps d'accepter.


(Plan sur Mélanie dans le scanner et Alex et Cristina dans la pièce d'à-côté)


CRISTINA : Tu as finit par faire taire Mélanie?


ALEX : Ouais. Merci pour le cadeau.


BAILEY, arrivant : Comment elle va?


RADIOLOGUE : Les images vont bientôt arriver.


(Tous les trois se penchent pour voir les images)


CRISTINA : Oh, c'est une fracture ne goutte d'eau?


ALEX: Pas de saignements dans la tête c'est bien.


CRISTINA : Regardez ses poumons!


ALEX: C'est son foie?


RADIOLOGUE : Wahou!


CRISTINA : Mais comment elle peut-être encore en vie?


BAILEY : Karev appelle Sheperd, Burke, Montgomery-Sheperd, le chef et tous les chirurgiens disponibles et fait préparer le bloc. On y va. Mélanie? Mélanie? Apportez un  brancard! On la sort de là tout de suite!


(Plan sur Callie sortant d'une pièce. Dans le couloir elle rencontre Georges.)


CALLIE : Georges? est-ce que tu as vue Izzie? Elle devait préparer un bloc pour l'opération de Noah et elle a disparu. (Georges continue d'avancer sans lui répondre) Quoi?


GEORGES, entrant dans la chambre où se trouvent les parents de Mélanie et Noah : Mr et Mme Johnson?


JIM : Docteur O'Malley!


MME JOHNSON : Oh! Cette jeune fille qui est là a dit qu'elle allait réparer la jambe de Noah comme une grande toute seule. Et elle lui a fait une piqure pour qu'il n'ai plus mal. J'avoue que je l'adore.


GEORGES : Oui. Mr et Mme Johnson? Big Jim?


MME JOHNSON : C'est Mél?


GEORGES: Oui madame.


JIM : Quoi? Quoi?


GEORGES: Quand votre fill est arrivé ici, son corps était comme suralimenté. L'adrénaline maintenait sa circulation sanguine. Elle était consciente et éveillée, sans souffrance. Dans le scanner elle est restée allongée assez longtemps et son corps s'est détendu et l'adrénaline s'est doucement mise à chuter ce qui fait qu'elle succombe à ses très nombreuses blessures qui sont...qui sont gravissimes.


MME JOHNSON : Excusez-moi mais....


(Plan sur le bloc opératoire. Tous les chirurgiens travaillent en même temps sur Mélanie)


BAILEY : Bistouri électrique.


(On entends les nombreux bruits des instruments du bloc)


RICHARD: Aspiration par ici. Clamp.


BURKE : Petite scie.


(Cristina la lui tend)


ADDISON : Karev asseyez-vous.


ALEX: Je peux pas voir.


ADDISON : La seule choe que je veux que vous fassiez, c'est vous asseoir devant le monitoring foetale et surveillez le coeur du bébé.


ALEX : Alors, maintenant, je suis baby-sitter?


(Il s'asseoit)


BAILEY : Ecarteurs.


RICHARD : Addison on est prêts pour vous.


(Plan sur Georges expliquant ce qu'il se passe aux parents de Mélanie)


GEORGES : Nous allons faire absolument tout ce que nous pourrons.


MME JOHNSON : Oh mon Dieu!


(Plan sur le bloc)


ADDISON : L'utérus est protégé. Fréquence cardiaque du bébé?


ALEX : 146.


ADDISON : D'accord le bébé va bien. Vous pouvez vous occuper de la mère.


BURKE : Les poumons sont salements touchés!


ANESTHESISTE : La tension a arrêté de chuter.


(Du sang gicle sur Burke)


RICHARD: On la transfuse.


BAILEY : On passe 4 culots! Dépéchez-vous! Passez-moi des compresses!


RICHARD : Il faut estompez l'aorte!


BURKE : J'y suis!


RICHARD : Elle saigne trop, elle ne tiendra jamais! Sheperd?


DEREK : On limite les dégâts!


RICHARD: Addison?


ADDISON : SI vous voulez que le bébé vive, on limite les dégâts.


RICHARD : Burke?


BURKE : On limite les dégâts!


RICHARD : Tout le monde connait les règles. On va bouger aussi vite que possible. Tant pis si on ne finit pas de réparer, pour l'instant on gère la crise. Chacun de nous fait son boulot. Quand elle a atteint la trilogie, on arrête. Tous, sans exception.


ALEX : De quoi il parle? Quelle trilogie?


CRISTINA : Le sang ne coagule plus, les muscles font de l'acide et les organes refroiddissent.


ALEX : La trilogie de la mort?


(Plan sur Meredith et Marshall assis dans un fauteuil roulant. Ils attendent pour le scanner)


MARSHALL : Une rupture d'anévrisme aortique abdominale.


MEREDITH : QUoi?


MARSHALL : J'opérais une rupture d'anévrisme aortique abdominale. C'était une intervention de douze heures. J'avais déjà bossé trente-six heures mais, je ne voulais pas manquer ça. Je me suis endormi une seconde derrière le volant. J'ai fermé les yeux à peine une seconde au feu rouge. Une seconde. C'était que douze heures d'intervention. Je l'avais déjà fait.


MEREDITH : On l'a tous déjà fait.


MARSHALL : Dr Grey?


MEREDITH : Meredith.


MARSHALL : Meredith, tout ça est injuste. Ce qu'on est en train de dire c'est que, aujourd'hui, ce matin, parce que je suis resté au bloc pour sauver une vie, j'ai peut-être tué une femme qui attend un bébé.


RADIOLOGUE : Dr Grey? Vous avez demandé un scanner pour Marshall Stone?


MEREDITH : Oui, on a encore besoin d'un moment.


RADIOLOGUE : Je suis débordée, j'ai cinq patients.


MEREDITH, insistante : Il nous faut un moment.


(Meredith se retourne pour parler à Marshall mais il n'est plus dans son fauteuil roulant)


MEREDITH : Marshall? Marshall?


(Plan sur la chambre de Denny où Izzie se trouve aussi)


DENNY, déprimé : Izzie, pitié!


IZZIE : Allez Denny! Allez!


DENNY : Izzie!!


IZZIE, faussement enjouée : Sens-ça! Sens! Du chocolat! Et attention, pas n'importe quel chocolat, pas de l'ordinaire mais, du vrai bon chocolat suisse qu'on achète en boutique de luxe et qui vaut une petite fortune mais, là c'est justifié! Goute! (Elle lu met le carreau dans la bouche) Et un petit plus (sortant des magasines people) : tous les bons ragôts! Tous les affreux secrets torrides des célébrités étalés au grand jour! Et avec ça...


DENNY, énervé : Y'en a marre Izzie! Y'en a marre! Arrête ça! Tu crois que je suis désespéré, c'est bien ça? Le pauvre Denny est tout triste! Il lui faut un peu d'occupation!


IZZIE : Tu as besoin d'un peu d'occupation.


DENNY : Izzie, tu n'as aucune idée de ce que c'est que perdre ce que j'ai perdu!


IZZIE : Je sais ce que c'est Denny.


DENNY : Non, tu n'en sais rien! Je suis un homme! Je suis solide, viril, en pleine force de l'âge et je suis piégé dans le corps d'un crevard malade! Dans un corps que je ne reconnais plus et qui ne sert à rien! Si tu avais sut le mal que ça peut faire, tu ne m'aurait jamais convaincu que ces pils pouvaient faire battre mon coeur! Si tu avait sut le mal que ça fait Izzie,...tu m'aurais laissé mourir!


(Izzie hoche de la tête pour dire non)


(Plan sur le bloc où toute l'équipe s'occupe de Mélanie)


ANESTHESISTE : La systolique est à 8 et ça ne s'améliore pas!


BAILEY : Comment est la rate, chef?


RICHARD : J'ai bien peur qu'on ne puisse pas la sauver!


ADDISON : Karev?


ALEX : Décélération fréquente est inadaptée!


ADDISON : Le bébé s'affaiblit!


ANESTHESISTE : Le PH a chuté à 7,1. Température à terme 33°C.


RICHARD : Bon, on a atteint la trilogie, on arrête tout!


BAILEY : Non, pas encore! Laissez-nous encore une minute de plus!


RICHARD : On cherche pas la perfection c'est clair?


DEREK : Encore une seconde Richard, s'il vous plaît!


RICHARD : J'ai dit on arrête! J'ai dit : Stop! Tout le monde s'arrête!


(Tout le monde lève les mains sauf Cristina)


BURKE : Cristina arrête.


(Elle lève les mains)


BAILEY : C'est lent, instable mais, son coeur bat!


ADDISON : Le bébé tient le coup.


BURKE, à une infirmière : Apportez le plastique.


CRISTINA, étonnée: Le plastique? Mais, on ne la recoud pas?


BAILEY : Non. On va la garder ouverte, la recouvrir avec le plastique et la mettre en soins intensifs.


ALEX: ET puis quoi?


RICHARD : Et puis on va voir si elle survit!


(Derek lève la tête vers l'observatoire et voit Marshall)


(Plan sur Derek s'occupant de Marshalle au scanner)


DEREK : Bon, ça va aller.


(Il sort du scanner et se dirige vers la pièce d'à-côté où se trouve Meredith)


DEREK, énervé après Meredith : Comment as-tu pu laisser un patient échapper à ta surveillance ?


MEREDITH : Je lui ai seulement tourné le dos une seconde!


DEREK : Il a réussi a monté dans la galerie!


MEREDITH : C'est un interne en chirurgie à Mercy West!


DEREK : Je me fous qu'il soit interne ou ministre de la santé! Dans cet hôpital, c'est un patient avec un trauma crânien et à qui il faut un scan! Dans cet hôpital, c'est un gars terrifié qui n'a pas à voir les plaies internes massives d'une femme qu'il a percuté avec sa voiture! C'est ta faute! Tu le surveillais et il t'as échappé! Assumes la responsabilité de tes actes pour une fois dans ta vie!


(Il part)


MEREDITH :  Derek?


(Plan sur Derek qui essaie de se calmer)


(Plan sur Bailey et Addison qui se trouvent en soins intensifs avec les parents de Mélanie, essayant de leur expliquer la situation. Alex et Cristina observe la scène à travers la vitre)


BAILEY : On lui a donné un traitement qui va favoriser la coagulation et qui devrait empêcher la formation acide. On remonte doucement la température corporelle avec des couvertures chauffantes, des perfusions tièdes et des dérivés sanguins.


JIM : Et combien de temps elle va rester comme ça? Je veus dire, la poitrine ouverte?


ADDISON : On veut qu'elle reprenne autant de forces que possible avant de l'opérer encore. Mais, dans un même temps, on veut réparer les dommages aussi tôt que possible alors, on cherche le bon équilibre.


MME JOHNSON : Je suis désolée, je...Je ne comprends pas.


BAILEY : Mélanie mourra si on ne la ramène pas en chirurgie suffisamment vite et Mélanie mourra si on la ramène en chirurgie trop vite!


MME JOHNSON : L'équilibre c'est ça alors.


ADDISON : L'équilibre c'est ça.


(Bailey sort de la chambre)


BAILEY, à Cristina : Yang, appelle moi tout de suite si elle se met à saigner.


CRISTINA : Oui, d'accord.


(Cristina entre dans la chambre te Bailey s'éloigne. Addison sort de la chambre alors qu'Alex allait partir)


ADDISON : Karev? Où allez-vous?


ALEX: Quoi? Elle est en soins intensifs, je peux rien faire.


ADDISON : Vous allez rester assis avec  elle et surveille le rythme foetal?


ALEX : Vous n'êtes pas sérieuse? Elle s'en sortira pas!


ADDISON : Vous savez combien de temps un foetus survit à la mort de sa mère? Quatre à cinq minutes! Minutes, pas secondes Karev! Regardez Mélanie! Regardez-la! Et regardez autour de vous. Regardez les médecins et les infirmières, même ses parents : leurs seule préoccupation, c'est de s'occuper de Mélanie. Ma préoccupation, c'est de sauver ce bébé! Là j'ai une intervention à faire alors dès que je serai dans l'ascenseur et que je partirai, vous serez la seule et unique personne de tout ce service responsable de ce bébé! Ne me laissez pas tomber Karev!


(Addison s'éloigne laissant Karev à son travail)


(Plan sur Izzie, Meredith et Cristina. Izzie fait des étirements tandis que Mereith et Cristina, qui grignotte, sont assises)


IZZIE : Ces organes sont en train de saigner recouverts d'un morceau de plastique.


CRISTINA : Oh, pauvre Marshall!


MEREDITH : Ca parait dément! Tu es un chirurgien et tout d'un coup tu détruit toute une famille!


IZZIE: Hum. Le mois dernier je me suis endormie sur un banc dans le parking. J'ai pas pu arriver à la voiture, vous vous rendez compte?


MEREDITH : Je me suis endormie au restaurant, à table, pendant un diner galant.


CRISTINA : Et moi, je me suis endormie en m'envoyant en l'air!


(Georges arrive)


GEORGES: Izzie?


IZZIE: Qu'est-ce que tu veux?


GEORGES: Callie te cherche! Tu l'as planté sur l'intervention!


IZZIE : Non, j'avais un patient. Denny. J'ai dut y aller.


GEORGES: Tu tenais compagnie à Denny?


IZZIE: Oh, je t'en prie! Evites de me faire un sermon! Cette fille ne se lave même pas les mains, alors!


(Meredith rit. Georges la regarde agacé et s'en va)


CRISTINA : T'en fais pas pour Bambi! Si Burke peut me pardonner pour m'être endormie en faisant l'amour, Georges te pardonnera d'avoir pleurer!


MEREDITH : Mais, Burke ne t'as pas pardonné!


(Plan sur Callie qui s'occupe de la jambe de Noah, le mari de Mélanie. Georges arrive dans la chambre)


GEORGES : J'ai trouvé Izzie. Elle était avec un patient.


CALLIE, soupirant : Je savais que tu serai de son côté.


GEORGES : Quoi?


CALLIE, lui passant devant et sortant de la chambre : Il lui faut une perf.


GEORGES : Est-ce que....


NOAH : Elle est furieuse après vous?


GEORGES : Oh, euh, je savais pas que vous étiez réveillé.


NOAH : Qu'est-ce que vous avez fait?


GEORGES : Euh...Est-ce que... Est-ce que quelqu'un vous a parlé de votre femme, de ce qu'il se passe?


NOAH, affligé : Ce qu'il se passe? J'arrive pas à réaliser ce qu'il se passe. C'est incompréhensible. Vous savez, je suis d'ici, de Seattle. Et,...Je suis parti à l'université et j'en suis revenu marié à cette superbe fille au franc parler qui vient du Sud. Et tout ceux que je connait me traite de cinglé mais, je l'aime. C'est tout. Je suis fou d'elle et ce qui se passe,.... c'est que ma magnifique fille du Sud risque de mourir et je refuse de penser à ça. Vous voyez? je dois penser à autre chose qu'à ça! Je dois penser à n'importe quoi d'autre, quelque chose qui m'empêche de mettre un terme à ma ravissante femme de 22ans et mon bébé..... Alors...Alors, qu'est-ce que vous lui avez fait au juste?


GEORGES : J'ai cru une de mes amies quand elle m'a dit que le Dr Torres ne se lavait pas les mains.


NOAH : Oh! J'espère que c'est faux. Etant donné qu'elle vient de... de m'opérer le genou.


GEORGES : Oui.


(Plan sur Derek entrant dans la chambre de Marshall où se trouve Meredith)


DEREK : Tu m'as bipé?


MEREDITH : On a le résultat du scan.


DEREK: Bien. Merci. Bon, voyons ce que nous avons. (il regarde les radios) Marshall, tout à l'air d'aller. Parfait. Votre perte de mémoire momentannée était dut à votre commotion. Mais, par sécurité, je vais vous garder une  nuit ici en observation. D'accord?


MARSHALL : Je dois présenter des excuses.


DEREK : Quoi?


MARSHALL : La famille de cette femme. Je dois leur dire que je suis désolé pour ce que j'ai fait.


DEREK : Vous devez vous reposer.


(Derek sort de la chambre et Meredith le suit et le rattrape dans les escaliers)


MEREDITH : Je n'aurai jamais dut te parler de Georges.


DEREK : Non, je suis ravie d'être au courant! Pour lui et pour le véto. Je vois que tu te lâches!


MEREDITH : Qu'est-ce que tu viens de me dire?


DEREK : C'est impardonnable!


MEREDITH : Je ne t'ai pas demandé ton pardon, il me semble!


DEREK : Alors, il y a eu la pahse tricot et ensuite quoi? Alex? On dit qu'l couche aussi avec n'importe qui! Vous avez ça en commun!


(Il se retourne pour s'en aller mais Meredith lui attrape le bras)


MEREDITH, les larmes aux yeux : Tu n'as pas le droit de me traiter comme ça! Quand je t'ai rencontré, je croyais avoir trouvé la personne avec qui je passerai le reste de ma vie! J'y voyais clair! J'avais trouvé alors, tous les mecs et tous les bars et toutes les petites névroses c'était oublié puisque j'avais trouvé! Tu m'as laissé tomber! Tu as choisit Addison! Je me suis enfin ressaisie! Je n'ai pas d'excuses à te faire pour la façon dont j'essaie de réparer ce que tu as brisé! Et tu n'as pas le droit de me traiter comme ça!


DEREK : Cette histoire entre nous est finie. C'est terminé.


MEREDITH : Enfin, oui.


DEREK : Ouais c'est fini.


MEREDITH : Oui, c'est fini.


(Derek s'en va. Meredith reste sans bouger à pleurer puis descend les escaliers)


(Plan sur Cristina et Alex dans la chambre de Mélanie. Cristina fait un point à Burke qui examine Mélanie. Richard, Bailey et la mère de Mélanie sont eux aussi présents)


CRISTINA : Sa température est remonté à 35°C et son PH est à 7,28.


BURKE : Elle coagule mieux. Mais, il y a des blessures qui saignent encore.


RICHARD : C'est encore sur le fil. Elle n'est peut-être pas encore assez stable.


MME JOHNSON, pleurant  : Vous n'avez pas à chuchoter. Je suis assise ici, je vous entend de toute façon. Et c'est mon bébé. C'est ma petite fille. C'est un décision important : retourner au bloc et recoudre ses...ses organes. C'est le genre de décision dans laquelle une mére a besoin de s'impliquer. Comprenez moi. Toute sa vie elle a...elle m'a questionné pour tout depuis la couleur de la robe qu'elle devait porter à la fête du jardin d'enfants jusqu'au nom de son bébé. Parce que je suis sa maman. Et, c'est mon travail d'avoir une opinion et, c'est mon travail de, d'avoir une réponse. Je n'ai peut-être aucune réponse ici mais, je suis toujours sa maman alors, ne chuchotez pas s'il vous plait!


RICHARD : D'accord. Alors, euh... Qu'en pensez vous docteur Bailey?


BAILEY : Je crois que si on attend plus longtemps elle aura de nombreuses insuffisances organiques.


RICHARD : Entendu. Si vous êtes d'accord Mme Johnson nous croyons que c'est le moment de finir ce que nous avons commencé.


(Mme Johnson hoche la tête pour dire oui)


(Plan sur le bloc opératoire)


DEREK : Voilà, c'est fait.


RICHARD : Yang? Commencez à nettoyer la cavité abdominale.


BURKE : L'hémorragie thoracique est contenue. j'ai dut enlever une partie du poumon mais, ....


ALEX : Le rythme cardiaque foetal chute à 80!


RICHARD : Le coeur de la mère ralentit!


INFIRMIERE : 48 et ça chute.


BAILEY : Rupture d'hématone péritonéal! Elle se vide!

RICHARD : Rythme idioventriculaire? On a une tension?


ANESTHESISTE : J'essaie de l'enregistrer. Rien ne s'affiche.


BAILEY : Yang, met tes mains là-dedans et commence le massage.


ALEX : Rythme cardiaque foetal à 60!


YANG : Fibrilation cardiaque!


BAILEY : Docteur Webber, vous voyez d'où elle saigne?


BURKE : Passez moi les cuillères internes?


ALEX : On perd le bébé!


BURKE : Chargez à 20! Dégagez! (Il la choque mais rien ne se passe)


RICHARD : Ca ne nous mène nul part! Allez chercher Addison Sheperd!


(Alex se lève de sa chaise pouyr aller chercher Addison qui se trouve dans le bloc d'à-côté)


ALEX, à Addison : Mélanie s'enfonce!


ADDISON, à l'infirmier qui l'aide dans son opération : C'est juste là.


ALEX : Vous avez entendu? Elle s'enfonce!


ADDISON : Je suis dans un utérus jusqu'au coude, Karev! Que voulez-vous que je fasse? Que je laisse cette femme et son enfant mourir?


ALEX : Je fait mon boulot!


ADDISON : Et je fait le mien! Faites ce que vous pouvez j'arrive dès que je peux! (au personnel de son équipe) Allez on y va on se dépéche!


(Alex retourne dans le bloc où se trouve Mélanie)


(Plan sur Georges, Noah et Mr et Mme Johnson)


MME JOHNSON : Ils savent où nous trouver? Quand ils auront des nouvelles. Ils savent qu'on est ici?


GEORGES : Oui madame.


MME JOHNSON : Bon, d'accord. D'accord.


JIM : Est-ce que je pourrais faire quelque chose? Est-ce qu'il y a quelqu'un à qui parler? Dites-le moi.


GEORGES : Vous faites tout ce que vous pouvez faire Big Jim.


(Meredith ouvre la porte de la chambre. Georges s'approche pour lui parler)


MEREDITH : Je sais que ce n'est pas du tout le moment idéal mais Marshall voudrait pouvoir présenter ses excuses à la famille si ils le laissent faire bien sûr. C'est un des nôtres, Georges.


(Georges hoche de la tête pour dire oui et retourne voir la famille. Meredith ferme la porte et s'en va.)


(Plan sur Alex revenant dans le bloc opératoire)


ALEX : Sheperd est encore en chirurgie. Je lui ai dit de se dépécher!


RICHARD : Où en es le coeur?


BAILEY : Asystolie.


ALEX : Depuis quand elle est en arrêt?


CRISTINA : Cinq minutes.


ALEX : Bon, je vais faire une césarienne. Gant. Je dois sortir le bébé de là! (Il se tourne vers Bailey) Dites-moi quoi faire!


BAILEY : Yang, avec moi! On va pousser les intestins et je vais dégager l'utérus.


RICHARD : J'appelle la pédiatrie!


BAILEY, à Alex : Tu ouvres l'utérus avec une incision médiane verticale et fait attention de ne pas couper le foetus!


(Burke continue le massage cardiaque pour maintenir la maman le temps de la césarienne)


BAILEY : Ok, on y va!


(Alex sort le bébé qui ne pleure, ni ne bouge)


RICHARD : Le bébé n'a pas l'air bien. On en est où avec la mère?


BAILEY : Oh! Elle continue à se vider de sons sang! Impossible de contrôler l'hémorragie.


RICHARD : Burke?


BURKE : Elle ne revient pas.


RICHARD : On arrête. Heure du décés : 19h48.


ADDISON, entrant dans le bloc : Chef?


(Alex réanime le bébé et on l'entend se mettre à pleurer)


(Plan sur le bloc opératoire. Tout le monde est partit sauf le personnel de rangement et Bailey. Le corps de Mélanie est encore là. Richard entre dans le bloc et se place debout à côté de Bailey)


(Plan sur Georges et Jim qui entrent dans le chambre de Marshall où se trouve aussi Meredith)


MARSHALL : Je suis désolé. Je suis... Je suis..Je suis... désolé.


(Jim s'approche de Marshall)


MARSHALL : Je vous en prie!


(Jim s'approche de Marshall et lui pose une main sur l'épaule. Marshall se met à pleurer et prend la main de Jim. Meredith a les larmes aux yeux. Jim sort de la chambre)


(Plan sur Izzie entrant dans la chambre de Denny. Elle baisse les stores, s'asseoit sur le lit et enlève ses chaussures)


DENNY : Tu vas avoir des ennuis.


IZZIE : Ca m'est égal.


DENNY : Je ne risque pas de réussir à te remonter le moral.


IZZIE, s'allongeant à côté de Denny : C'est pas la peine. Je ne suis pas là pour moi. Je suis là pour toi. D'accord?


DENNY : D'accord.


VOIX OFF (Meredith) : On est tous cassés apparemment.


[EXT SGH]


(Plan sur l'appart de Burke. Il est assis à table et Cristina s'asseoit en face de lui)


VOIX OFF (Meredith) :  Certains le sont plus que d'autres.


BURKE : Tu es sûrement fatiguée?


CRISTINA : Oui.


BURKE, tenant un livre dans une main et prêt à manger : Je suis fatigué aussi.


(Cristina reste assis et l'observe manger)


[INT SGH]


(Plan sur Noah rencontrant son bébé qui est en couveuse)


VOIX OFF (Meredith) :  On porte cette câssure en nous depuis l'enfance.


(Plan sur Alex)


VOIX OFF (Meredith) :  Et puis, en tant qu'adulte....


(Addison arrive)


VOIX OFF (Meredith) :  On casse autant qu'on est cassé.


ADDISON : Beau travail, Karev!


ALEX : Oui. L'enfant est en vie, sans sa mère.


(Plan sur les vestiaires des internes où sont assis Georges et Meredith)


VOIX OFF (Meredith) : En fin de compte, on fait tous souffrir les autres.


GEORGES, à Meredith : On se voit à la maison?


MEREDITH : Oui.


GEORGES : D'accord. A plus tard.


MEREDITH : D'accord.


VOIX OFF (Meredith) :  Et puis, on fait se son mieux pour réparer ce qu'on a cassé.


(Plan sur Izzie allongé dans les bras de Denny)


DENNY : Izzie?


IZZIE : Hum?


DENNY : Est-ce que ce serait mauvais pour moi si je te caressais maintenant?


IZZIE : Hum... Non pas vraiment.


(Ils rient tous les deux)


IZZIE : T'es un vilain pervers!


DENNY : Je sais!


(Plan sur Georges dans la chambre de Callie, dans les sous-sols de l'hôpital)


CALLIE : Je me suis lavée les mains. Je suis descendue à la cuisine et je me suis lavée les mains. Je ne les aient pas lavées dans la salle de bain parce que ces filles avaient les yeux fixés sur moi comme si j'étais une souris ou pire... Ca m'a rappelé le lycée quand je me retrouvais nue en cours mais, là, c'était vrai! Je savsia ps qu'elles étaient là! Je me suis lavée les mains.


(Georges s'allonge à côté d'elle.)


CALLIE : Tu dois être là pour me défendre! Tu dois leur dire que je me suis lavée les mains!
GEORGES : Je suis désolé.


[EXT SGH]


(Plan sur la cuisine de Finn. Finn cuisine tandis que Meredith le regarde faire)


FINN : Tu me rends dingue à me tourner autour!


MEREDITH : C'est peut-être une bêtise! Ca. Nous. Tu es un très gentil garçon et,... Eh bien, tu ne... Tu ne voudrais pas rester avec moi. Si tu me connaissais mieux.


FINN : Cassée.


MEREDITH : Finn?


FINN : Et flippante. Qu'est-ce que je disais?


MEREDITH : Si tu me connaissais mieux, si tu connaissais ma famille,.... si je te disais tout du dernier type avec qui j'ai couché, le côté "cassée et flippante" pourrait-être une peu trop dur à gérer.


FINN : Ma mère est morte. Elle a eu un cancer quand j'avais dix ans. Elle a souffert pendant très longtemps et elle est morte. Et mon père, ne s'en est pas remis.  C'est comme s'il était mort avec elle. Sauf que son corps est bien là sur terre et planté en permanence devant la télévision avec la bouteille de Whisky sur les genoux. La dernière femme avec qui j'ai couché, c'était ma femme. Mais, elle est morte aussi. Dans un accident de voiture, ça a été rapide. Elle n'a pas souffert c'est ça qui me réconforte. T'en fais pas! Je pense que ma chance à commencer à tourner parce que je t'ai rencontré et tu aimes les chiens, et tu aimes la naissance des poulains et que tu es acapable de sauver des vies. J'ai jamais dis que j'étais pas cassé et flippant moi aussi!


(Meredith se penche vers lui et l'embrasse)


[Générique de fin]

(Seattle Scenes)

MVO: We all go through life like bulls in a china shop.

(Finn's house, Meredith is watching him make breakfast.)

MVO: A chip here, a crack there. Doing damage to ourselves. To other people.

Meredith: So, uh, I don't cook.

Finn: Nobody asked you to cook.

Meredith: I know, I'm just saying that, you know, I don't cook, so you don't have to cook. I don't expect you to cook for me.

Finn: Ok. You. Sit there. Sit down. I want you to drink this and try really hard to act like you aren't scary and damaged.

Meredith: I'm not scary and damaged.

Finn: Yeah, you are.

Meredith: No. I'm not scary or damaged.

Finn: Mm-hmm. All right. Why don't you tell me about your family?

Meredith: Ok. Me not wanting to talk about my family does not make me scary or damaged.

Finn: Ok. Tell me about the last guy you slept with.

MVO: The problem is trying to figure out how to control the damage we have done. Or that's been done to us.

(Bathroom at Meredith's house)

Izzie: What did you say to him?

Meredith: Nothing. I fled the scene.

Izzie: You didn't tell him about George or Derek?

Meredith: No.

Izzie: Hmm. You like him.

Meredith: I could like him.

Izzie: Is the sex any good?

Meredith: I don't know.

Izzie: Four dates and two sleepovers at his place and no sex?

Meredith: Not even a kiss good night.

Izzie: Oh, I am proud. I am like a proud mama.

Meredith: Shut up.

(Callie enters the bathroom in only her underwear.)

Callie: Morning.

MVO: Sometimes the damage catches us by surprise.

(She goes to the bathroom then leaves.)

Meredith: Oh, my God. Did that just happen?

Izzie: I'm having a seizure. I am clearly mid-seizure. I'm seizing.

Meredith: Oh, my God.

Izzie: She didn't even wash her hands.

Meredith: Oh, my God.

MVO: Sometimes we think we can fix the damage.

(SGH, ER)

Izzie: All I'm saying, George, is that if she needs to pee she could as least wear a bra. Or maybe wait until she's alone. And for the love of every sanitary, could she just wash her hands? She's a surgeon.

George: You said yourself you guys were blocking the sink. I think you're exaggerating.

Izzie: She peed. Naked peeing. Ask Meredith. Meredith?

(They walk up to Cristina, Alex and Meredith who are sitting in the ambulance bay.)

Izzie: That's right, I forgot, you're not talking to her.

George: Oh!

Izzie: If you were she would tell you that Callie crosses the line. So crossed the line. So freaking crossed.

Alex: Oh. Were still pretending that you're not seeing a patient, right?

Cristina: People, what's with all the evil misery? Huh? Live and let live.

George: You're cheerful.

Cristina: Oh, come on.

Izzie: You are. How's that possible?

Cristina: I scrubbed in on a four hour parasophageal hernia last night. Then I got laid. And now, three ambulances are coming in full of bloody broken car crash victims, all who need to be cut open. So, I'm cheery! I'm cheery! I'm cheery!

MVO: And sometimes the damage is something we can't even see.

Cristina: I'm cheerful!

(Derek walks up)

Cristina: Sorry, sir, I...

Meredith: Hey.

Derek: How's my dog?

Meredith: Much better. Finn's running tests.

Derek: Good.

Meredith: Our dog.

Derek: What?

Meredith: Our dog. You said "my dog." He's our dog.

Derek: Yeah, whatever.

Meredith: Are you mad at me or something?

Derek: Now's not the time.

(Izzie is entering a trauma room with a Noah Reynolds)

Izzie: 25-year-old restrained driver Noah Reynolds. Vitals stable. Chief complaint: right knee pain.

Bailey: Curtain three.

(Another gurney is being wheeled in)

Melanie: Noah, you still alive.

Noah: I'm still alive, baby! My wife's side took all of the impact. Her parents were in the other car. Some jerk slammed into them and then they slammed into us.

Izzie: On three. One. Two. Three.

(Cristina is with Melanie, Noah's wife.)

Paramedic: 22-year-old pregnant restrained passenger T-boned on her side. Prolonged extrication in the field. BP 90 over 50. Pulse in the 80s.

Bailey: Trauma room one.

Melanie: Trauma? No, I'm fine. Really. You don't have to go to all that trouble, mercy no. I am fine. The air bags went off. If you could just check on my baby and the rest of my family. My husband. Noah? You saw Mama breathing, right? And Daddy? Where the hell's Daddy? Mama and Daddy are still alive, right?

Noah: They're in the next ambulance right behind us.

Melanie: They're still alive, right?

Cristina: Please don't move, ma'am.

Melanie: Mama and Daddy, I need to know.

Cristina: Yeah, I'll ask someone about...Mama.

Melanie: And Daddy.

(George enters with two more gurneys, containing Jim and Millie.)

George: Driver and front-seat passenger both early 50s, both restrained, both stable. The passenger has some leg and arm pain, the driver is complaining of chest pain.

Millie: Dang it all to heck. Excuse my French, honey, but I need some whatever kind of horse pills you've got because this hurts like the dickens!

(Jim, Millie, Noah and his wife are all yelling back and forth to each other.)

(Melanie's room)

Cristina: Uh, that would be Mama?

Melanie: Mama! You ok?

(Millie's room)

Millie: I am in pain.

(Jim's room, he is fighting doctors to get off the gurney)

Jim: Get off. Get off!

George: Sir, I need to clear your spine.

Jim: My spine is fine and you can sew up my head later. Where's my girl?

Melanie: Daddy?

Jim: Millie?

Noah: Jim?

Millie: Mel?

Melanie: Mama?

Bailey: (To herself) The hillbilly picnic.

(Jim runs into Melanie's room)

Cristina: Could everybody shut up for a minute? I'm trying to find a fetal heartbeat, hold on.

Melanie: Is the baby ok?

Cristina: Hold on. The baby's heart rate is 152 and strong. It's...it's ok.

Jim: They're both good. They're good.

Millie: Thank the Lord. Thank the Lord they're all right.

(Meredith enters with another gurney)

Meredith: Dr. Bailey, another car crash victim.

Millie: That's him! That's the guy who hit us.

Jim: I'll kill him, I'm gonna get you.

Richard: Whoa. Whoa. Whoa.

Jim: You son of a bitch.

Millie: Big Jim, just hold your horses. He's hurt. He's already hurt.

Jim: Good!

Melanie: Daddy?

Jim: Don't ask me to be neighborly! He slammed into us.

Bailey: Trauma three. Page Ortho and Neuro. O'Malley, give her a hand.

Marshall: What happened?

Millie: Whoa, whoa, whoa. What do you think you are you doing, young man?

Alex: I'm just trying to examine you.

Millie: I don't think so. (whispers) I don't have any panties on. I do not know you well enough to let you see my good girl. Get me a lady doctor.

Alex: I need a chick over here!

(Trauma 3)

Marshall: What happened?

Meredith: Marshall Stone, surgical intern at Mercy West.

Marshall: What happened?

Derek: Page Ortho to look at his wrist and let CT know we're coming.

George: Yes, Dr. Shepherd.

Derek: Marshall, I'm going to say three words to you, ok? And then I want you to repeat them back to Dr. Grey. Can you do that?

Marshall: Ok.

Derek: Ok. Bat, orange, car. You think you can remember that?

Marshall: Mm-hmm.

Derek: Good. Ok. Here. He has a closed head injury. Watch for vomiting, confusion and loss of consciousness, ok?

Meredith: All right.

Derek: Good.

Meredith: Derek?

Derek: Not now. Let me know when you get the CT report back.

(Derek leaves)

Meredith: Marshall,...can you remember those words?

Marshall: What happened?

(CT viewing room)

George: And this is the father, Big Jim. I don't call him Big Jim. The family, they call him Big Jim.

Alex: Oh, stupid hicks.

George: Really? Being Southern makes you stupid? Do you know that he owns half of Alabama.

Izzie: Yeah. And I bet he even washes his hands after he pees.

George: That's uncalled for.

Bailey: This is a place of business. Discharge the mother, discharge the father.

George: Yes, Dr. Bailey.

Bailey: Karev, get the husband to the OR for surgery.

(Addison enters)

Addison: Dr. Karev, there you are. You're supposed to be up on OB/GYN rounding on my patients.

Alex: Oh, yeah, I got paged. 911. Pregnant mom. Car accident. Very serious.

Addison: Pity. I've got three surgeries on the board. I was gonna ask you to scrub in, but I guess you should stay by that pregnant lady's side all day. You see to it, Dr. Bailey?

Bailey: Karev, go find your patient. Stevens, scrub in on Noah's patella fracture.

Alex: The She-Shepherd just walks in here and pulls me off surgery?

Bailey: You burn the She-Shepherd, she burns back. Go.

(Melanie is getting ready for CT scan.)

Melanie: The CT won't hurt the baby or nothing, right?

Cristina: No, it won't hurt the baby...or nothing. Ok, on three. One, two, three, up.

Melanie: I was having a shower today. A baby shower. That's why Mama and Daddy are in town. Because I'm having a baby. How nice is that?

Cristina: Nice.

Melanie: Isn't it?

Cristina: Mm-hmm. (Alex enters) What are you doing here?

Alex: I'm captain of the vagina squad.

Cristina: Oh, this nice man is going to take care of you now and he really like to talk, so chat away.

Melanie: It was nice meeting you.

Alex: Not cool, Yang.

Melanie: What does she mean? Captain? And what kind of squad are you on?

(Marshall's room)

George: Uh, you shouldn't be reading your own chart.

Marshall: I want to find out what caused me to swerve my car into oncoming traffic and not be able to remember it. Hey, those people, the ones I hit, they're going to be ok, right? No serious complications?

George: Uh, they're still checking them out.

(George goes to leave and Izzie enters)

Izzie: Do. Torres?

Callie: Yeah?

Izzie: I was told you're performing the Noah Reynolds surgery.

Callie: Yes.

Izzie: Well, I'm your intern. So, whenever you're ready.

Callie: Ok, well, head up and prep the OR. I need to put on a splint.

(Izzie leaves)

George: Um...did you wash your hands?

Callie: What?

George: You washed your hands, right?

Callie: Of course I washed my hands.

George: No. No. Of course you did.

Callie: Um, Marshall, this is going to hurt a little bit, ok?

Marshall: My ETOH and tox screens were pristine, so I wasn't drinking or...under the influence. Ow.

(Derek enters)

Derek: Ok, we get the CT result back yet?

Meredith: Not yet.

Marshall: My GCS was 13. Why haven't I had a CT?

Derek: Dr. Grey?

Meredith: CT was backed up. And he's lucid now, so...

Derek: So get it done! Now!

(Cristina walks up to a nurse's station where Burke is)

Cristina: Hey. Daisy Duke's case was boring me to tears. So, um, you got any good hearts that I can cut open? Or, you know, bad hearts that we can make good?

(Burke walks away, Cristina follows him)

Cristina: Burke? Use words.

Burke: You fell asleep.

Cristina: When?

Burke: This morning. In the on-call room.

Cristina: I fell asleep after we, you know...

Burke: Not after. Not after.

Cristina: Oh. Oh. I'm...sorry. I...I was really tired. Seriously. Seriously, my bad. I'm really sorry. Don't let this threaten your manhood.

Burke: Oh, this is not...I am very confident in my manhood, thank you very much.

Cristina: Well good, you should be, because I mean...I fell asleep because I had already finished. Twice.

Burke: I hadn't finished.

Cristina: I was tired. It's not like I did this on purpose.

Burke: Oh, did you stay in the hospital last night on purpose? Because you weren't even on call.

Cristina: It was a paraesopageal hernia. I had never seen one. You know what, I'm a surgeon first, just like you.

Burke: No. No. Not just like me. I am a person first.

(Izzie is walking down a hallway)

Izzie: Someone page me? Denny?

Nurse: He collapsed.

Izzie: What happened?

Denny: Too far, too fast.

Izzie: What were you doing?

Denny: Stairs. Real bright, huh?

Izzie: Your LVAD battery is almost dead. Um, get him to his room, I'll get Dr. Burke.

Nurse: Let's get him up now. Nice and easy on one, two, three.

(Denny's room)

Burke: Now, Denny, you knew that LVAD wasn't a cure.

Denny: I want to go home. I want to go home yesterday.

Burke: I know this is hard to hear, but that's just not an option at this point.

Denny: Since when do you get to decide what's an option in my life and what isn't? My heart may be on your battery packs, but it's till my heart. It's my decision. It's my damn life.

Burke: That's right. It is your life. And it is your life that is at stake. And it is your life that well end if you continue to push like you did today.

Denny: You said the LVAD would make me better.

Burke: I told you the LVAD would buy more time. And it will. If you respect it's limitations and your own.

Denny: I want to go home.

(Izzie and Burke leave the room)

Izzie: What do we do?

Burke: We put him on a tight leash. Tell the nurses to keep an eye on him. Make sure he doesn't take any more endurance hikes in the stairwell.

Izzie: Yeah. But...Preston, what do we do?

Burke: The damage to his body we can try to control, but the damage to his spirit...For a man like Denny to lie on this bed for years on end...That's not something we could really understand. And his feelings about it aren't something we should try to control. Give him room, Izzie. Just give him room to grieve.

(CT scan viewing room)

Cristina: You finally got Melanie to shut up?

Alex: Finally. Thanks for that by the way.

(Bailey enters)

Bailey: How's she doing?

CT Tech: Images coming up now.

Cristina: Ooh, is that a teardrop fracture?

Alex: No head bleed, though. That's good.

Cristina: Look at her lungs.

Alex: Is that her liver?

Cristina: How is she alive?

Bailey: Karev, page Shepherd, Burke, Montgomery-Shepherd, the Chief and every surgeon with an available hand and get an OR opened. Go! Melanie? Mel...Get me a stretcher. Let's pull her out of there now! Melanie?

(Callie walks into the hall and runs into George)

Callie: Hey, have you seen Izzie? She was supposed to prep an OR for Noah's surgery and she completely bailed.

(George walks by without saying anything)

Callie: What?

George: Mr. and Mrs. Johnson?

Jim: Dr. O'Malley.

Millie: That little girl right there says she's going to fix Noah's leg all by herself. And she just gave him a big old shot for his pain. I really like her.

George: Mr. and Mrs. Johnson? Big Jim?

Millie: Is it Mel?

George: Yes, ma'am, it is.

Jim: What? What?

George: When your daughter came into the OR, her body was over-pumping her bloodstream, with adrenaline, which kept her conscious and alert and, uh, pain-free. During the CT scan, she was lying still for an extended period of time and se her body relaxed. And the adrenaline stopped flowing, which allowed her to succumb to the full extent of her injuries, which...they're catastrophic.

Millie: Excuse me?

(Melanie's OR)

Bailey: Bovie.

Richard: More suction here. Clamp.

Burke: Internal saw.

Addison: Karev, sit down.

Alex: I can't see.

Addison: The only thing I want you to do is sit at that fetal monitor and watch that baby's heartbeat.

Alex: So now I'm a baby-sitter?

Bailey: Ok, retractor.

Richard: Addison, we're ready for you.

(Noah's room)

George: We are going to do absolutely everything we can.

(Melanie's OR)

Addison: Uterus is protected. Baby's heartbeat?

Alex: 146.

Addison: Ok, baby's safe. You can proceed with the mother.

Burke: Lungs are damaged pretty badly.

Doctor: Pressure just bottomed out.

Richard: Let's transfuse.

Bailey: Four quadrant packing. Come on, people, get me some lap pads.

Richard: Cross clamp the aorta.

Burke: Clamp. Got it.

Richard: There's too much bleeding, she'll never last. Shepherd?

Derek: Damage control.

Richard: Addison?

Addison: If you want the baby to live, damage control.

Richard: Burke?

Burke: Damage control.

Richard: Everyone knows the rules. We're gonna move as rapidly as possible. Don't worry about finishing repairs. For now we're on crisis management people, just get it done. Once she reaches the triangle, we stop. No exceptions.

Alex: Why's he talking about triangle? What triangle?

Cristina: Blood stops clotting, her muscles produce acid and her organs get cold.

Alex: You're talking about the triangle of death?

(Marshall and Meredith are waiting for CT)

Marshall: A ruptured abdominal aortic aneurysm.

Meredith: What?

Marshall: I scrubbed in on an abdominal aortic aneurysm. It was a 12 hour surgery. I had already worked 30 hours, but I didn't want to miss it. I fell asleep for...a second behind the wheel. I closed my eyes for a second at the red light. A second. It was only 12 hours. I'd done it before.

Meredith: We've all done it before.

Marshall: Dr. Grey?

Meredith: Meredith.

Marshall: Meredith.

Marshall: Does this mean...Are we actually saying that, uh...today...this morning...because I stayed in the OR to save a life...I may have killed a pregnant woman?

CT Tech: Dr. Grey? You ordered a CT on Marshall Stone?

(Meredith stands up to talk to the Tech for a moment)

Meredith: We're going to need a moment.

CT Tech: I'm backed up here with five patients.

Meredith: We need a moment.

(Meredith turns around and Marshall is gone.)

Meredith: Marshall? Marshall?

(Denny's room)

Denny: Izzie, please.

Izzie: Come on, Denny, just...

Denny: Izzie.

Izzie: Smell. Smell. Chocolate. And not the crappy, processed, waxy kind, but the really good Swiss chocolate that you get at the gift shop that costs way too much money, but is totally worth it. Try it. And exhibit B. Tabloids. Good old fashioned trashy celebrity gossip rags.

Denny: Damn it, Izzie, stop it! Just stop it! You think I'm feeling sorry for myself, right? Poor sad sack Denny just needs a little perspective.

Izzie: You do need a little perspective.

Denny: You have no idea what it is to lose what I have lost.

Izzie: I know loss, Denny.

Denny: No you don't! I'm a man. I'm a strong, virile horse of a man stuck in the body of some weak, sick bastard that I don't know, like, or recognize. Now if you knew what that feels like, you would have never convinced me to let a battery run my heart. If you knew what it feels like, Izzie...you would have let me go.

(Melanie's OR)

Doctor: Systolic's 82, folks. Not getting any better.

Bailey: How's the spleen, Chief?

Richard: Unsalvageable, I'm afraid.

Addison: Karev!

Alex: Frequent decels and loss of variability.

Addison: The baby's fading.

Doctor: PH is down 7.1. Core temp 93 degrees.

Richard: Ok, we've reached the triangle, people. Hands out.

Bailey: Still oozing.

Richard: We're not trying for perfection people.

Derek: Just give me a second.

Richard: Hands out! Damn it, stop! Everybody stop!

Burke: Cristina, let it go.

Bailey: Slow. Erratic. But it's a heartbeat.

Addison: Baby's holding steady.

Burke: Bring out the plastic.

Cristina: Plastic? We're not going to close?

Bailey: No. We're going to keep her open, cover her with plastic, and get her to the ICU.

Alex: And then what?

Richard: And then we're gonna see if she survives.

(Derek looks up and sees Marshall in the gallery.)

(Marshall is getting ready for his CT)

Derek: Ok. We'll take care of you, all right?

(Derek walks to the viewing room where Meredith is)

Derek: How in the hell do you let a patient get that far off your watch?

Meredith: I turned my back for a second.

Derek: He was in the damned gallery.

Meredith: He's a surgical intern at Mercy West...

Derek: I don't care if he's the surgeon general. In this hospital, he's a patient with a head injury who needs a CT. in this hospital, he's a scared guy who does not need to see the massive internal injuries of the woman he rammed with his car! This is your fault. You had him and you lost him! You got to take responsibility for your actions for once in your life!

Meredith: Derek!

(Melanie's ICU room)

Bailey: We've given her medications to help her blood clot and to help counteract the acid buildup. We're slowly raising her body temperature with warming blankets, warmed IV fluids, and blood products.

Jim: How long is she going to have to be like that? You know, with...open like that?

Addison: We want her to regain as much strength as possible before we operate again. But at the same time, we want to repair the damage as soon as possible. So it's a balancing act.

Millie: I'm sorry. I don't quite know what you mean.

Bailey: Melanie will die if we don't get her back to surgery soon enough and Melanie will die if we take her back to surgery too soon.

Millie: A balancing act.

Addison: A balancing act.

(Bailey walks out of the room)

Bailey: Uh, Yang, call me if she starts actively bleeding.

Cristina: Ok.

(Addison walks out of the room)

Addison: Karev. Where are you going?

Alex: What? She's in ICU. There's nothing I can do.

Addison: You can sit there with her and watch that fetal monitor.

Alex: You can't be serious. She's circling the drain.

Addison: You know how long a baby can survive inside its dead mother. Four to five minutes. Minutes not seconds, Karev. Look at Melanie. Look at her. Now look around. You see all the doctors and nurses, even her parents. Their sole job is to take care of Melanie. My job is to care for that baby. Now, I've got a surgery scheduled, so when I step foot on that elevator and leave, you are going to be the only person on this entire floor responsible for that baby. Do not let me down, Karev.

(Hospital hallway)

Izzie: Her organs are bleeding, damaged, exposed, and covered in plastic wrap.

Meredith: Poor Marshall. I mean, one minute you're a surgeon, the next you've destroyed an entire family.

Izzie: Last month, I fell asleep in the parking lot. On a bench. I literally couldn't even make it to the car.

Meredith: I fell asleep at a restaurant. At a table while I was on a date.

Cristina: Yeah, well, I fell asleep during sex.

(George walks up)

George: Izzie. Hey, Callie's looking for you. You blew off her surgery.

Izzie: No. I...I had a patient. Denny. I...I had to go.

George: You were hanging out with Denny?

Izzie: Oh, please. Do not even talk to me about standards. The girl can't even wash her hands.

(George walks away, angrily)

Cristina: Don't worry about Bambi. If Burke can forgive me for falling asleep during sex, then George can forgive you for crying.

Meredith: But Burke hasn't forgiven you.

(Noah's room. Callie is checking on his leg. George enters. )

George: I found Izzie. She said she had a patient.

Callie: I knew you'd take her side.

George: What?

Callie: He needs an IV.

(Callie leaves)

George: Are you...

Noah: She's mad at you.

George: I...I didn't know you were awake.

Noah: What did you do?

George: Uh, has...has anyone talked to you about your wife? About what's happening?

Noah: What's happening? Uh...you know, I can't really, uh, wrap my brain around what's happening. You know, I'm from here. Uh, Seattle. And, uh...you know, I go away to college and I come back married to this big-haired, drawling Southern girl. And everyone I know thinks I'm crazy. But I love her. I just...I love her. And, uh...what's happening is that my...big-haired Southern girl could be dying. And...I can't think about that. You know, I need...I need to think about something else. I mean, it doesn't...matter so much. Something that doesn't...doesn't have me burying my 22-year-old wife and baby. So, uh, so...what the hell did you do?

George: I believed my friend when she told me that Dr. Torres doesn't wash her hands.

Noah: Well, I hope that's not true. Seeing as she just, uh...performed surgery on me and all.

George: Yeah.

(Derek enters Marshall's room)

Derek: You paged me.

Meredith: CT results.

Derek: Good, thank you. All right, lets see what we've got here. Marshall, everything checks out fine. Your short-term memory loss was a result from the concussion. But to be safe, I want to keep you here overnight for observation, all right?

Marshall: I have to apologize.

Derek: What?

Marshall: To the woman's family. I have to tell them I'm sorry for what I did.

Derek: You should get some rest.

(Derek leaves, Meredith follows him and they enter a stairwell.)

Meredith: I never should have told you about George.

Derek: No, it's fine, I'm glad I know. About him. And the vet. You really get around.

Meredith: What did you just say to me?

Derek: It's unforgivable.

Meredith: I don't remember ever asking you to forgive me.

Derek: So was the knitting a phase? Who's next? Alex? Because I hear he likes to sleep around. You two have that in common.

(Derek turns to leave, Meredith grabs his arm.)

Meredith: You don't get to call me a whore. When I met you, I thought I had found the person that I was going to spend the rest of my life with! I was done. So all the boys and all the bars and all the obvious daddy issues, who cared? Because I was done. You left me. You chose Addison. I'm all glued back together now. I make no apologies for how I chose to repair what you broke. You don't get to call me a whore.

Derek: This think with us is finished. It's over.

Meredith: Finally.

Derek: Yeah. It's done.

Meredith: It is done.

(Derek leaves going up the stairs and Meredith slowly goes down.)

(Melanie's room)

Cristina: Her temperature is 95.4 degrees and her pH is 7.28.

Burke: Definitely clotting better. But some of the wounds are still oozing.

Richard: Well, still a fine line. She may not be quite stable enough.

Millie: Y'all don't have to whisper. I'm sitting right here. I can here you anyway. And she's my baby. She's my little girl. It's a big decision like this. Going back in. Sewing up her...organs. It's the kind of decision that a mama ought to be involved in. I mean, all her life, she's asked me everything. From...what color dress she ought to wear to her kindergarten dance to what she ought to name her baby. Because I'm her mama. And it's my job to have an opinion. It's my job to have an answer. I may not have an answer here, but...I'm still her mama. And you just don't have to whisper.

Richard: All right. What do you think, Dr. Bailey?

Bailey: I think if we wait much longer she'll go into multiple organ failure.

Richard: Ok. If it's all right with you, Mrs. Johnson, we think it's time to get back in there and finish what we started.

(Melanie's OR)

Derek: Ok, I'm done.

Richard: Yang. Get in here and start washing out the abdominal cavity.

Burke: Bleeding is controlled in the chest. I had to resect a part of her lung but...

Alex: Fetal heart rate's down to 80.

Richard: Mom's heart rate is slowing down.

Doctor: 48 and dropping.

Bailey: Ruptured retroperitoneal hematoma. She's bleeding out.

Richard: Idioventricular rhythm. Do we have a BP?

Doctor: Trying to run it. Nothing's registering.

Bailey: Yang, get your hands in here and hold pressure.

Alex: Fetal heart rate down to 60.

Cristina: Heart's fibrillating.

Bailey: Dr. Webber, can you see the source of the bleed?

Burke: Hand me the internal paddles.

Alex: We're losing the baby.

Burke: Charge to 20. Clear.

Richard: We're chasing our tails here. Get Addison Shepherd.

(Alex enters the OR next door)

Alex: Melanie's crashing.

Addison: It's right there.

Alex: You hear me? She's crashing.

Addison: I'm elbow deep in a patient's uterus, Karev. What do you want me to do? Leave this woman and her child to die.

Alex: I'm doing my job.

Addison: And I'm doing mine. Do what you can, I'll be there as soon as I'm done. Ok, people, let's speed it up.

(George is sitting with Noah, Jim and Millie.)

Millie: They'll know where to find us...when there's news? They'll know we're here?

George: Yes, ma'am.

Millie: Good. Ok. Ok.

Jim: Is there something I should be doing, someone I should talk with? Something?

George: You're doing everything you can do, Big Jim.

(Meredith enters the room)

Meredith: I know this isn't the best time, but Marshall would very much like the chance to apologize to the family if they'll let him. He's one of us, George.

(Alex enters Melanie's OR)

Alex: Shepherd's still in surgery. I told her to hurry.

Richard: How's her heart?

Bailey: Asystole.

Alex: How long has she been down?

Cristina: Five minutes.

Alex: Well, I'm gonna do a C-section. Glove. I need to get that baby out. Tell me what to do.

Bailey: Yang. We're going to...pack away the intestines. I'll expose the uterus.

Richard: Ok, call pediatrics.

Bailey: Open the uterus with a midline vertical incision. Make sure you don't cut the fetus. Ok, go.

Richard: Baby doesn't look good. How are we doing on the mother?

Bailey: Oh, she's still bleeding pretty profusely. Hmm. I can't get it controlled.

Richard: Burke?

Burke: She's not coming back.

Richard: Let's stop.

Richard: Time of death, 19:48.

(Addison enters the room)

Addison: Chief?

(Addison looks distraught, then she looks over to see Alex with the baby. The baby cries)

(Bailey is standing there just looking at Melanie. Richard enters and stands with her.)

(Marshall's room. Big Jim enters)

Marshall. I am sorry. I am...I am so, so sorry. Please

(Big Jim walks in looking like he is going to hurt Marshall but simply puts his hand on Marshall, they both cry. Marshall takes Jim's hand. George and Meredith share a look. Big Jim leaves.)

(Izzie enters Denny's room. She pulls the door closed and all the blinds are closed. She starts taking off her shoes.)

Denny: You're gonna get in trouble.

Izzie: I don't care.

Denny: I'm not going to cheer up for you.

Izzie: You don't have to cheer up. I'm not here for me.

(Izzie lays down on the bed with Denny)

Izzie: I'm here for you. Ok?

Denny: Ok.

MVO: We're all damaged, it seems.

(Cristina and Burke's apartment. She sits down at the table with him.)

MVO: Some of us more than others.

Burke: You must be tired.

Cristina: Yeah.

Burke: I'm tired too.

(Noah is in the NICU with his baby.)

MVO: We carry the damage with us from childhood.

(Alex is looking into the NICU when Addison walks up.)

MVO: Then, as grown-ups, we give as good as we get.

Addison: Good work, Karev.

Alex: Yeah. Kid's alive. Without a mother.

(Meredith and George are sitting in the locker room)

MVO: Ultimately, we all do damage.

George: See you at home?

Meredith: Yeah.

George: Ok. See you.

Meredith: Ok.

MVO: And then...we set about the business of fixing...whatever we can.

(Denny and Izzie are lying in bed.)

Denny: Izzie?

Izzie: Hmm?

Denny: Would it be wrong for me to feel you up right now?

Izzie: Hmm. Not so much. (They both laugh) Such a dirty boy.

Denny: I know.

Izzie: Hmm.

(George and Callie are sitting in the basement, her apartment.)

Callie: I washed my hands. I...I went down to the kitchen and I washed my hands. I didn't wash my hands in the bathroom because those girls were staring at me like I was a rodent or something. Like I was in high school and I was...having the naked dream, only it was actually happening. I didn't even know they were home. I washed my hands. You have to stand up for me. You have to say I washed my hands.

George: I'm sorry.

(Finn's apartment.)

Finn: You're driving my crazy with the hovering.

Meredith: This could be a mistake. This. Us. You're a really nice guy and...well...you...you don't want to get involved with me. If you knew me...

Finn: Scary.

Meredith: Finn.

Finn: And damaged. See? I told you.

Meredith: If you knew me? If you knew my family? If I told you the guys that I've slept with lately? The scary and damaged may actually be more than you can handle.

Finn: My mother's dead. She got cancer when I was ten and she suffered for a really long time. And then she died. And my father never recovered. It's kind of like he died with her, except that his body's above ground and permanently placed in front of the TV with a bottle of Scotch in his lap. The last woman I slept with was my wife, but she died too. It was a car crash, so it was quick. She didn't suffer, which I appreciated. Don't worry. I'm thinking that my luck is beginning to change because I've met you. And you like dogs and you enjoy pony births, and you have the ability to save lives. I never said I wasn't scary and damaged too.

(Meredith kisses him)

Kikavu ?

Au total, 244 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marie82 
01.10.2020 vers 17h

mtaylor 
19.05.2020 vers 01h

Mangiss 
12.04.2020 vers 22h

Shannah 
09.04.2020 vers 16h

stella 
22.03.2020 vers 14h

Locksley 
01.10.2019 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Misty  (14.10.2020 à 23:32)

C'est vrai que je serais pas sortie en culotte non plus ^^

labelette  (14.10.2020 à 22:38)

En plus elle va aux toilettes avec seulement une culotte. Quand j'étais en coloc, j'étais toujours habillée (ou en pyjama) dans le couloir...

Misty  (14.10.2020 à 22:35)

Oui, c'est vrai. Elle ose aller au toilettes devant elles, mais pas se laver les mains. Je veux bien qu'elle ne voulait pas rester plus longtemps auprès d'elles et qu'elle a préféré se laver les mains ailleurs, mais personnellement, j'aurais attendu que les toilettes soient libres ou me serait retenue ^^ Ca m'avait aussi étonnée qu'elle aille librement aux toilettes alors qu'elles étaient là...

labelette  (14.10.2020 à 22:12)

De cet épsiode, je me souvenais seulement de Callie qui va aux toilettes devant Meredith et Izzie, puis qui sort sans se laver les mains. Sérieusement, aller aux toilettes devant des personnes que tu connais à peine ? Même devant des gens que tu connais c'est bizarre. Les filles sont plus focalisées par le fait qu'elle ne se lave pas les mains après, mais elle a pu le faire dans une autre pièce (d'ailleurs, c'est ce qu'elle dit avoir fait).

 

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

L'HypnoCard Downton Abbey de la catégorie Places a été élue HypnoCard du mois de novembre 2020 !
HypnoCard du Mois | Nouvelle session !

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Notre quartier dédié à la série Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne visite !
Nouveau quartier ! | Elite

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Gagnez l'HypnoCard de votre choix en choisissant une case de notre calendrier de l'Avent !
Les HypnoCards fêtent Noël | Misez !

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne ABC

17.04 : You’ll Never Walk Alone (inédit)
Jeudi 3 décembre à 21:00

Logo de la chaîne ABC

17.05 : Fight The Power (inédit)
Jeudi 10 décembre à 21:00

Logo de la chaîne ABC

17.06 : No Time for Despair (inédit)
Jeudi 17 décembre à 21:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne ABC

17.03 : My Happy Ending (inédit)
Jeudi 19 novembre à 21:00
5.96m / 1.3% (18-49)

Logo de la chaîne TF1

16.21 : Sourire à la vie (inédit)
Mercredi 18 novembre à 22:00
2.72m / 13.1% (Part)

Logo de la chaîne TF1

16.20 : En chantant (inédit)
Mercredi 18 novembre à 21:00
3.11m / 12.8% (Part)

Logo de la chaîne ABC

17.02 : The Center Won’t Hold (inédit)
Jeudi 12 novembre à 22:00
5.93m / 1.3% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

17.01 : All Tomorrow’s Party (inédit)
Jeudi 12 novembre à 21:00
5.93m / 1.3% (18-49)

Logo de la chaîne TF1

16.19 : L'amour de ma vie (inédit)
Mercredi 11 novembre à 21:55
3.02m / 13.4% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Le sondage de fin d'année est là !

Le sondage de fin d'année est là !
Pour le précédent sondage, avec 47% des voix, vous préférez traiter un homme qui a fait peur à sa...

Combien d'épisodes pour la saison 17 ?

Combien d'épisodes pour la saison 17 ?
Suite à la crise du COVID-19, les séries sont impactées pour leurs nouvelles saisons. Grey's Anatomy...

Saison 17 - Informations diffusions

Saison 17 - Informations diffusions
La saison 17 de Grey's Anatomy revient dans deux semaines en raison des fêtes de...

Diffusion ABC - 1703

Diffusion ABC - 1703
Le troisième épisode de la saison 17 sera diffusé ce soir sur ABC. Intitulé "My Happy Ending", il...

Diffusion de la fin de saison sur TF1

Diffusion de la fin de saison sur TF1
C'est ce soir que la fin de la saison 16 sera diffusée sur TF1. Les deux derniers épisodes "En...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

pretty31, Hier à 21:03

Nouveaux calendriers sur HypnoClap, Zoey's EP, Skins et Haven N'hésitez pas à venir faire un coucou

byoann, Hier à 21:36

Bonsoir, Nouveaux PDM et calendriers sur Robin des Bois et Merlin

swceliikz, Hier à 22:00

Bonsoir, Nouvelle PDM et Nouveau calendrier sur le quartier de Shadowhunters

sauveur, Aujourd'hui à 03:20

Nouvelle PDM et nouveau calendrier sur le quartier Dallas. N'hésitez pas à venir faire un tour

CastleBeck, Aujourd'hui à 04:17

Pour son 1er anniversaire, le quartier Anne vous propose un calendrier de l'Avent en guise d'animation. Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site