879 fans | Vote

Les Répliques


Partagez vous aussi avec les autres fans de Grey's Anatomy vos répliques favorites !

 

Par Ephyse :

Episode 101 : 48 Heures

(George et Meredith son assis sur le rebord d’une large fenêtre à l’extérieur de l’hôpital. Ils se regardent pensivement.) 

MEREDITH: Je préférerais avoir voulu devenir un grand chef. Ou un moniteur de ski, ou une institutrice. 

GEORGE: J’aurais sûrement fait un bon postier, au fond. Je suis plutôt fiable (Meredith rigole) Tu sais, mes parents disent à tout le monde que leur fils est chirurgien. Comme si c’était le summum de la réussite. Je suis un super héro, c’est un peu ça. S’il me voyaient en ce moment. 

MEREDITH: Moi, quand j’ai dis à ma mère que je voulais faire médecine, elle a essayé de m’en dissuader. Elle disait que j’avais rien pour être chirurgien, que j’y arriverais pas. Alors, t’as de la chance. Super héro, c’est plutôt un compliment. 

GEORGE: On va survivre à tous ça, hein ? 

(Meredith sourie)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 205 : Panne d'Electricité

Meredith entre dans la salle oû se trouve déjà Derek.
 

MEREDITH: J'ai menti. C'est pas vrai. Notre histoire est pas encore terminée.

Je veux pas. Je veux pas et c'est humiliant parce que je suis là à supplier…


DEREK (l'interrompant doucement): Meredith.


MEREDITH: Tais-toi. Quand tu dis Meredith je cris aussitôt, tu te rappelles ?


DEREK: Oui. 


MEREDITH: D'accord. Alors voilà, ton choix est très simple. C'est elle ou moi.

Et je suis sûre qu'elle vraiment super. Mais Derek... je t'aime vraiment. Tu

sais, vraiment, vraiment au point de... prétendre adorer ton genre de

musique, te laisser manger la dernière part de gâteau, tenir une radio à côté

de mes oreilles en chantant sous tes fenêtre... malheureusement ce qui fait

que je te déteste fait que je t'aime aussi. Alors prends-moi. Choisis-moi.

Aime-moi. Je vais chez Joe ce soir. Alors si tu as décidé de signer ces

papiers, viens me rejoindre.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 207 : La Bête Curieuse

Alex est dans le couloir avec Nicole.

NICOLE: Alex. Vous voulez bien m'embrasser ?


ALEX (riant): Quoi ? 

NICOLE: Je sais que vous êtes médecin et moi une patiente, et que c'est

contre les règles. Je le dirais à personne.

Alex regarde des deux côtés du couloir pour vérifier qu'il n'y a personne. Il se

penche alors que Nicole ferme les yeux d'anticipation.


ALEX: Pour qu'un baiser soit bon, il faut qu'il signifie quelque chose. Il faut

qu'il vienne de quelqu'un qu'on ne peut pas se sortir de la tête. Et de cette

façon, au moment oû les lèvres se touchent, on le ressent partout. Un baiser

si torride et si fort qu'on voudrait jamais reprendre sa respiration. On ne doit

pas rater son premier baiser, Nicole. Croyez-moi, vous le regretteriez. Parce

que quand vous trouverez la bonne personne, ce premier baiser... ce sera

tout.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 209 : Une Nouvelle Famille

Chez Meredith, Burke et Izzie sont dans la cuisine.

DR. BURKE: Comme ça tu adore Thanksgiving ?
 

IZZIE: On travaille 18 heures par jour, 6 jours par semaine, 50 semaines par

an. Et bien on a pas vraiment de temps pour nos famille et on a pas d'amis

autres que médecins, mais on a au moins cette journée. Une journée par an

oû on peut être comme tout le monde. Une journée où on peut être

normaux. Une seule journée où personne ne survit ou ne meurt le temps de

notre garde à l'hôpital. C'est un cadeau, je trouve. Alors je crois qu'on

devrait l'apprécier. C'est tout.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 211 : Coeurs Esseulés

Izzie est dans le couloir, devant la chambre de Dorie, Addison la rejoint.

ADDISON: Ce n'était pas votre faute.

IZZIE: Vous me l'aviez confié et je me suis endormie. J'ai... j'ai tué ce bébé.

ADDISON: Non, non pas du tout. Elle allait mourir de toute façon. Elle avait un septum auriculaire atrophié et pratiquement pas d'aorte. Quand le Dr Burke a ouvert sa poitrine, nous l'avons su tout de suite. Elle n'avait aucune chance.

IZZIE (bouleversée): Je comprends rien. Vous m'avez ordonné de rester toute la nuit pour la surveiller.

ADDISON (l'interrompant): Izzie...

IZZIE: J'ai bossé comme une dingue, j'ai fait une réa, je l'ai rempli de tout les médicaments qu'on peut trouver sur cette terre. Et, enfin vous réalisez la panique dans laquelle j'étais ? Et tout ça pour rien ?

ADDISON: Pas du tout. Si cette situation arrive à nouveau, je sais que vous saurez très bien la gérer.

IZZIE (en colère): Vous m'avez menti !

ADDISON: Vous devez savoir prendre du recul, Stevens. Vous serez un meilleur médecin.

IZZIE (incrédule): Un meilleur... un meilleur médecin ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 214 : Menteur, Menteur

Addison pousse le fauteuil de Bailey qui doit rentrer chez elle. Cristina, Izzie, Meredith, Alex et George les accompagnent.

ADDISON: Repos au lit chez vous jusqu'à la naissance du bébé. Vous savez ce que signifie repos au lit Miranda ?


DR. BAILEY: Oui. L'horreur. 


Elle rentre dans l'ascenseur.


IZZIE: L'horreur avec la télé et les bouquins. (Elle tends un cadeau à Bailey) C'est de notre part à tous.


Bailey le prends. Ils sourient mais alors que les portes de l'ascenseur se ferment, Bailey les bloquent avec son pied.


DR. BAILEY: Même si je reste enceinte 47 mois, méfiez-vous. Il se peut que je reste couchée. Il se peut que je ne puisse pas voir mes doigts de pieds. Mais je suis le Dr. Bailey. J'entends tout. Je sais tout. Et bien sûr je surveille chacun d'entre vous. Et je vais revenir.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Episode 215 : Franchir la Ligne

Izzie entre la chambre de Cheyenne.


IZZIE: T'es reveillée.


CHEYENNE: Oui. Le bébé fait des bonds de cabri dans mon ventre. Ca me donne envie de faire pipi.


Izzie hoche la tête.


CHEYENNE: Vous faîtes beaucoup d'heures de travail ?


IZZIE: Ouais, mais je suis de repos la maintenant. Je suis venue te parler… J'ai grandi à Chehalis moi aussi.


CHEYENNE: C'est vrai ?


IZZIE: C'est vrai. A Forest Park.


CHEYENNE (souriant): Le terrain à caravanes (Izzie parle en même temps) derrière l'église.


IZZIE (continant): Route n°6. Ouais.


CHEYENNE: Ma copine Shelly habite là bas.


IZZIE: Oui, ma mère y vit encore.


CHEYENEE: C'est drôle.


IZZIE: Ouais. (Elles sourient) … Je peux te dire un secret ?


Cheyenne acquièsce. Izzie fouille dans sa poche et en ressort une photo d'une petite fille qu'alle tend à Cheyenne.


IZZIE: C'est ma fille.


Izzie s'asseoit à côté de Cheyenne sur le lit.


IZZIE: Sur la photo elle a 6 ans mais ele en a 11 maintenant. Elle vivait à Santa Barbara mais ils ont déménagé. Je ne sais pas oû. Mais je sais qu'elle s'apelle Hannah et qu'elle adore les petits cochons.


CHEYENNE (riant): Les petits cochons ?


IZZIE (souriant): Ouais, elle en collectionne plein. Des figurines, des portes clés, des peluches. C'est probablement parce que sa maman lui a lu "les 3 petits cochons".


CHEYENNE: Je croyais que c'était vous sa maman.


IZZIE (retenant ses larmes): Je suis sa mère mais je ne suis pas sa maman… Ecoute, je sais que là d'oû on vient ce genre de chose on en parle pas beaucoup mais je voulais que tu saches qu'il existe plus d'une façon d'être une bonne mère. A seize ans, je ne pouvais pas offrir tout ce que je voulais pour elle.
 
CHEYENNE: J'aime mon bébé.


IZZIE: Bien sûr que tu l'aimes. Mais tu lui lis du Shakespeare. (Cheyenne pleure doucement) Quand tu auras fait tes 12 heures au resto route comme nos mère, tu ne rentreras pas chez toi pour lui lire du Shakespeare.
 
Izzie sourit alors que Cheyenne se caresse tendrement le ventre.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 218 : Les Amants Délaissés

Dans l'appartement de Burke et Cristina, Cristina est assise sur le lit alors que Burke entre.


DR. BURKE: Je suis Preston Burke ! Un chirurgien cardio-thoracique renommé. Je suis... un professionnel et, plus que ça, je suis quelqu'un de gentil, un type bien. Je suis un homme qui nettoie derrière lui. Et un homme qui cuisine très bien. Et toi, toi tu es une bordélique incorrigible. Une interne négligée et colérique. Je suis Preston Burke ! Et toi, tu es la plus compétitive, la plus secrète, la plus obstinée, la plus provocatrice des internes que j'ai jamais connu ! Et je t'aime. Alors je voudrais savoir pourquoi tu refuses de me laisser t'aimer ?


CRISTINA: Je viens de laisser mon appart y'a tout juste 20 minutes.


DR. BURKE: Bon, très bien.

*********

George (à Meredith): Je ne suis pas un chirurgien réputé ou sexy et je sais que je ne suis pas tout ce que tu as recherché par le passé. Et... je sais... mais jamais je ne te laisserai seule... jamais je ne te ferai souffrir... et jamais je ne cesserai de t'aimer.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 224 : A Corps Ouvert

Meredith et Finn sont dans la cuisine de Finn.

FINN: Tout va bien ?

MEREDITH: Oui, tout va très bien. Hey, Doc. Tu as l'air bien. Il a récupéré ?

FINN: C'est peut-être qu'un virus mais avant les résultats d'analyse de sang

et les radios, je ne veux pas me prononçer.

MEREDITH: Il peut rentrer aujourd'hui ? Derek dit qu'il peut venir le prendre.

FINN: Oui, il peut.

MEREDITH (caressant Doc): Tu entends ça, Doc ? Tu peux rentrer à la

maison.

FINN: Alors, Derek et vous... vous êtes ensemble ?

MEREDITH: Derek... Derek et moi nous sommes... juste amis. Il est marié et

moi je tricote un pull. Et, en fait je parle beaucoup en ce moment de ce que

je fais ou ce que je ne fais pas. Et j'aimerais que quelqu'un puisse me dire de

me taire mais c'est vrai, pour l'instant... oui, on est amis. Il est marié. Et moi

je tricote un pull, voilà.

FINN: Alors vous êtes seule ?

MEREDITH: Seule ?

FINN: Je... je me demandais si vous voudriez sortir avec moi.

MEREDITH: Sortir. Avec vous.

FINN: Un rendez-vous ce soir.

MEREDITH: Ce soir. Un rendez-vous.

FINN: Vous répétez tout ce que je dis pour que vous ayez le temps de trouver un moyen de m'envoyer promener. Non, je comprends.

MEREDITH: Non, non, je... vous savez, vous êtes très... mais si moi je l'étais... alors vous ne sortiriez... pas avec moi.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 301 : Avec le Temps...

Meredith est allongée sur le sol de la salle de bain à côté d'Izzie.


MEREDITH: Je ne sais pas quoi te dire.


IZZIE: Quand Dylan st mort... quand la bombe a explosé, est-ce que tu t'es senti comme si...
 
MEREDITH: Quoi ?


IZZIE: Comme si tu bougais au ralenti.


MEREDITH: Il était là et après il ne l'était plus... comme si j'avais cligné des yeux et qu'il était parti.


IZZIE: Je me sens comme si je fonctionnais au ralenti… Comme si je fonctionnais au ralenti et que tout autour de moi... bougeais trop vite. Et je veux juste retourner en arrière. Au moment oû les choses étaient normales. Quand je n'étais pas la pauvre Izzie effodrée sur le sol de sa salle de baon dans sa robe de bal avec son… son fiancé mort. Mais je le suis. Donc je ne peux pas. Et je suis... juste coincée. Et il y a toute cette pression parce que tout le monde s'agite autour de moi en attendant que je fasse quelque chose, ou dise quelque chose, ou perde la boule, ou hurle, ou pleure, et je suis contente de jouer mon rôle. Je suis contente de prononcer les répliques et de faire tout ce que je suis supposé faire si ça peut rendre les gens plus à l'aise. Mais je ne... Je ne sais pas coment faire ça. Je ne sais pas comment être cette personne. Je ne... Je ne sais pas qui est cette personne.


MEREDITH: Izzie...


IZZIE: Comment c'est arrivé ? Comment on en ait arrivé là ? Pourquoi je suis toute seule ? Oû est Denny ?


MEREDITH: Tu n'es pas seule, Izz.


Meredith lui prends la main.

 

****************

Meredith est dans la cuisine. Derek entre, ils se sourient.


DEREK: Salut.


MEREDITH: Salut.


DEREK: J'avais l'intention de venir ce matin, mais...


MEREDITH: Oui, je sais. La quarantaine...


DEREK: Oui.


Ils se sourient un moment puis arrêtent et finalement Meredith parle.


MEREDITH: Alors… Qu'est-ce que ça veut dire ?  


DEREK: Ca veut dire que tu as le choix. Tu as un choix à faire. Je veux pas te bousculer, prends ta décision quand tu seras prête. Ce matin, je voulais passer te voir. Je voulais te dire... ce que je voulais te dire c'était que... mais maintenant tout ce que je veux te dire c'est que... Je suis amoureux de toi. (Il sourit) Je suis amoureux de toi depuis toujours. J'ai m'y du temps. Je... je sais j'arrive un peu tard pour te le dire mais... mais je veux que tu prenne ton temps, tu vois. Prends le temps qu'il te faut parce que tu as un choix à faire. Et quand je l'ai eu à faire ce choix, je me suis trompé. (Ils ont tous les deux les larmes aux yeux. Il soupire) Bien, bonne nuit.. (Il s'en va.)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 302 : L'Union Sacrée

Meredith, George et Callie viennent de quitter la cuisine, Izzie, qui est train de faire des muffins, se retrouve seule avec Bailey.


BAILEY: Je suis devenue laxiste. J'ai... j'ai eu un bébé et j'avais bien dis que ça ne me changerais pas. Mais en réalité, ça change tout. J'étais fatiguée, très occupée. J'ai arrêté d'enseigner. J'ai arrêté d'enseigner quand tu avais le plus besoin d'être soutenue et épaulée.


IZZIE: Je l'aurais fait quand même.

BAILEY: J'aurais pu t'arrêter. Toi, tu n'aurais pas pu mais moi j'y serais arrivée. Dans le passé crois moi je t'aurais arrêté. Je suis devenue laxiste et c'est pas une chose à faire et je suis... en partie responsable de tout ce qui c'est passé alors... alors je veux que tu reprennes ta place.Tu iras parler au chef, on va arranger ça. Parce que tu as... du talent, tu es extrêmement douée et que tout le monde commet des erreurs et... (elle lui prends la spatule des mains) que ça suffit les muffins.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 303 : A Pile ou Face

George marche vers Izzie, toujours debout devant l'hôpital.


GEORGE: Ca fait des heure que tu attends ici.


IZZIE: Oui, ca fait des heures.


GEORGE: Peut-être que tu devrais t'asseoir.


IZZIE: J'ai pas envie de m'asseoir.


GEORGE (fermement): Peut-être que tu devrais quand même t'asseoir.


IZZIE: Rentre George.


GEORGE: Izzie, c'est...


IZZIE: Je déteste les trucs de mariée. Je ne supporte pas les magazines avec les filles et leurs voiles en train de renifler des fleurs. Comme si elles n'avaient jamais mis le nez dans une fleur avant de se faire prendre en photo. Je deteste les demoiselles d'honneur et... les couleurs, et est-ce que ma robe me fait un gros cul ou un petit cul ? Je deteste tout ça. Et je n'ai jamais voulu être une de ses filles. Elles sont stupides et... et superficielles. Pourquoi est-ce que ce genre de nana me passe par la tête ?


GEORGE: Izzie...


George prends le bras d'Izzie. Elle le repousse.


IZZIE: Je vais y'arriver, George. Je vais entrer, passer les portes. Je veux seulement être sûre que quand je serais devant le chef de chirurgie, je ne penserais pas à ma robe de mariée. Et ca va prendre encore une minute.

****************

 

Izzie est toujours devant l'hôpital, Alex s'approche et lui mets sa veste sur les épaules.


ALEX: Iz...


IZZIE: Je vais le faire.


ALEX: Izzie...


IZZIE: Je vais le faire, Alex. Je sais que je peux.


ALEX: Ca te fait mal ?


IZZIE: Ouais.


ALEX: Oû ca te fait mal ?


IZZIE: Partout, Alex. Partout


ALEX: Tu vas en sortir plus forte. Allez viens, allons nous en.


Alex conduit Izzie vers le parking.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 304 : Maux de Coeur

Derek est dans la chambre de Meredith après son opération.


DEREK: Je veux que tu sois heureuse. Tu mérites d'être avec un type bien. Quelqu'un qui s'occupera de toi, qui te compliquera pas la vie. Qui te feras pas souffrir, en tout cas. Le type bien, c'est lui. Moi, je... c'est Finn le type bien.


MEREDITH: Derek...


DEREK: J'abandonne la partie.

*****************

 

Izzie écoute le message que Denny à laisser à ses parents.

DENNY: Papa, maman, c'est moi. Je vous appelle de l'hôpital Seattle Grace oû le Dr Isobel Stevens, la femme la plus belle, la plus douée, la plus incroyablement têtue que je connaisse vient juste de me donner un coeur tout neuf et d'accepter de m'épouser. Je sais qu'on a eu des moments difficiles et je suis désolé de ne jamais vous avoir fait signe. C'est peut-être difficile à croire mais j'essaierais d'arranger les choses. Je sais que vous m'en voulez et j'espère que vous me pardonnerez. Il se trouve que... parfois on a besoin de faire des erreurs... Parfois on a besoin de faire une grosse bêtise pour se rendre compte qu'on allait dans la mauvaise direction. Ca fait mal de faire des erreurs, mais c'est le seul moyen de découvrir qui on est réellement. Je sais qui je suis maintenant. Je sais ce que je veux. J'ai trouvé l'amour de ma vie. Et j'ai trouvé l'amour de ma vie, et j'ai un coeur tout neuf. Et je veux que vous sautiez dans le premier avion pour Seattle. Je veux vous présenter ma chérie. Les choses vont être différente maintenant. Je vous le promet, à partir de maintenant, rien ne sera plus jamais pareil. Je vous aime. Au revoir.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 305 : Tous Coupables !


Izzie entre dans le bureau du chef Webber.


IZZIE: J'ai 8 millions de dollars.


CHEF: Oui, j'ai appris ça.


IZZIE: Ouais. Et... et, je peux faire ce que je veux.


CHEF: A peu près.


IZZIE: Et ce que je veux par dessus tout c'est faire des sutures en surgé.


CHEF: Ma première année en tant qu'interne, un jour j'ai eu un patient cardiaque stable dont le poumon s'est vidé pendant que je l'emmenais passer un scan. J'ai appelé la réa, mais el temps que tout le monde soit là, il était mort. Si je l'avais intubé tout de suite...


IZZIE: Vous avez commis une erreur.

 

CHEF: Mais je suis resté. J'ai bossé dur. J'ai appris. Je n'ai plus jamais refait cette erreur. Si j'avais tout plaqué, si j'avais démissioné, je n'aurais eu que cette vie... que j'avais perdu. Au lieu de ça, j'essais de sauver des vies.  Chaque jour, je sauve des vies.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 307 : Une Affaire d'Hommes

Meredith et Mark sont dans l'ascenseur.
 

MEREDITH: Bon, que ce soit clair. Il faudra vous tenir à un certain nombre de règles si vous voulez qu'on devienne amis ou je sais pas quoi.


MARK: Il y a des règles au sein du club des amants sans scrupules ? En général, les briseurs de ménages comme nous ne s'embarassent justement pas de ce genre de choses.


MEREDITH: Y'a trois règles. Un, pas le droit de draguer. Deux, pas le droit de parler de Derek. Et trois, pas le droit de me faire le coup du regard.


MARK: Le coup du regard...


MEREDITH : L'oeillade qui tue du Dr Galmour. Je suis immunisée. Ca prends pas avec moi.


MARK: Tu sais, si j'étais allé camper dans les bois, je t'aurais invité pour que tu me tiennes chaud la nuit.


MEREDITH: Insubordination aux règles numéros un, deux et trois.

 

****************

Sydney entre dans les vestiaires oû est assise Izzie. 

SYDNEY: J'ai perdu un enfant, un patiant. En première année. C'était ma faute. Et c'était au dessus de mes forces de... J'ai fais une dépression nerveuse. Alors ils m'ont renvoyé chez moi et six mois plus tard, je suis revenue. Je me suis forcée à sourire et tout le monde a cru que j'allais bien. J'ai perdu un enfant. Ca revient par vague, Izzie. De temps en temps, y'a un creux et... et tout d'un coup ça revient. Je voulais pas être indiscrète. J'essayais juste de te faire comprendre que... tout le monde a le droit parfois de ne pas aller bien.


IZZIE: Il me manque. C'est atroce, il me manque tellement. C'est pas par vaguen c'est constant. Tout le temps, sans répis. Et le matin, quand je rentre dans cet hôpital, je sais que je suis à ma place. C'est ce que je veux. Mais côté de ça, je suis pas sûre que... que je pourrais redevenir chirurgien. J'ai tellement peur que je peux pas en parler pour l'instant, d'accord ?


SYDNEY: D'accord.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 308 : Epanouis et Rayonnants

Izzie et Alex sont au bar de Joe.


IZZIE: Je savais pas que t'avais encore un faible pour moi.


ALEX: Moi non plus.


IZZIE: Je regrette mais je peux pas.


ALEX: Alex a saisi. Alex est désolé d'être un crétin.


IZZIE: Et si Izzie offrait un verre à Alex ?


ALEX: Alex trouvera ça bien. Il serait d'accord.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 312 : La Loi du Silence (2/2)


Izzie marche vers Bailey dans un couloir. Elle s'asseoit à côté d'elle.


IZZIE: Je suis les deux.


BAILEY: Pardon ?


IZZIE: C'est comme ça. Je suis un chirurgien. Et je suis une personne sensible aux problèmes et à l'histoire des gens. Je ne franchirais plus jamais la limite que j'ai franchi avec Denny. J'ai retenu la leçon. Mais je suis quand même les deux. J'ai pas à choisir entre ma nature et mon métier. Et je ne m'excuserais pas d'être ce que je suis.


Bailey hoche la tête mais ne dit rien. Izzie s'en va et Bailey commence à pleurer.

***************************

Cristina est à l'extérieur de l'hôpital avec George.
 

CRISTINA: Il y a un club... le club de ceux qui ont perdu leur père. Et les autres en sont exclus. Evidemment, ils peuvent essayer de comprendre... ils compatissent. Mais tant qu'on a pas ressenti ce vide... j'ai perdu mon père à neuf ans. George... je suis vraiment désolé que tu sois entré dans le club.


GEORGE: Je... je sais pas comment vivre dans... dans un monde oû mon père à cesser d'exister.


CRISTINA: C'est quelque chose qu'y changera jamais vraiment.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 320 : Passé Pas Simple

George est avec Izzie dans une chambre après que la jeune interne ait fait son don de moelle.


IZZIE: Hannah, une petite fille de 11 ans. C'est pour elle la moelle. Je suis sa mère. Non... ne me regarde pas comme ça. Ma mère voulait pas que je m'en sépare mais j'étais sûre, même à 16 ans, j'étais sûre que ce bébé méritait mieux... que d'être élevée dans une caravane à Chehalis. Maintenant elle est ici. Et elle pourrait mourir et elle ne veut même pas me voir. Oh, merde. Je croyais pas que ça me ferait quelque chose jusqu'à ce qu'elle dise non. Qu'est-ce que tu dis de ça ? J'ai beau allé me confesser, continuer à dire des prières, malgré ça tu me manques toujours. Pas le sexe... pas le sexe, c'était pas tragique, George. Je pourrais vivre sans, mais je pourrais pas y arriver si tu n'es plus mon ami. Si on peut pas...


GEORGE: Ce que tu as fait aujourd'hui... tu peux en être fière. Je vais demander à une aide soignante de te faire descendre, moi il faut que j'y aille. Tu comprends ?

George quitte la pièce, laissant Izzie en larmes.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 321 : Desirs et Frustrations

Izzie entre dans l'ascenseur sans faire attention à Callie qui la suit.


CALLIE: Ne dis rien. Je sais que c'est pas juste. Je sais que c'est pas ta faute et je sais qu'il ne se passe rien entre George et toi. Sauf que si, il se passe un truc. T'es sa meilleure amie. Il t'adore. Il... il te comprends, il a besoin de toi. Moi je suis juste... je suis juste sa femme. Je sais que j'ai le sexe, j'ai l'engagement et je vis avec lui mais la dessus je peux pas rivaliser avec toi. Alors je vais te demander un truc. Je vais te demander de t'effacer, s'il te plait. Arrête, trouve toi un autre ami. Fais ce que tu veux mais rends-moi mon mari.
 

Les portes de l'ascenseur s'ouvrent, Callie sort en laissant Izzie se sentir coupable.


***********************


Burke entre dans la salle de conférence oû Izzie est en train de manger un gâteau de mariage.


IZZIE: Vous souriez être muet comme une tombe ? Je crois que j'ai besoin d'une tombe parce que j'ai mangé genre... un gâteau et demie et que y'a pas d'amélioration. Et... et que vous faites pas de ragots.


BURKE: C'est parce que on ne me dit jamais rien.


IZZIE: J'ai couché avec un homme marié. C'était...


BURKE: Ca m'est égal qu'on ne me dise jamais rien.


IZZIE: C'était George. J'ai couché avec George.


Burke mange un morceau de gâteau.


BURKE: Ca devrait être ferme à l'intérieur, et pas spongieux. Pour le glacage, j'aime la meringue. Légère, pas trop sucrée. Au début, je voulais du chocolat, mais maintenant je m'éloigne de cette option la.


IZZIE: Vous avez beaucoup réfléchi à ce gâteau.


BURKE: Ce gâteau... pour cette journée... avec cette femme.


IZZIE: C'est la marquise au chocolat qui l'emporte.


******************


Meredith et Derek sont allongé dans un lit.


MEREDITH: T'as pas le droit de faire ça.


DEREK: Faire quoi ?


MEREDITH: Avoir l'air triste après l'amour. C'est très mauvais pour l'ego.


DEREK: Ca va.


MEREDITH: Et nous ça va ?


DEREK: Bien sûr.


MEREDITH: T'es pas très convaincant. Je suis désolée de t'avoir accusé de me surveiller. T'essayais juste d'être présent et de m'aider mais... Maintenant je suis disponible, je communique, je suis là, je suis toute émue et je fais tous tes trucs préférés.


DEREK: Mmm, des trucs géniaux.


MEREDITH: Alors pourquoi tu regardes au plafond, Derek ?


DEREK: Je sais pas. J'en sais rien... ce jour là... après le sauvetage... j'ai passé les pires heures de ma vie à essayer de respirer pour toi. Je t'aime et c'est toi que je veux mais je sais pas comment je... tu sais nager. Tu sais nager. Tu sais nager et tu n'as pas nager. Et je sais pas si je pourrais... je sais pas... je ne sais pas si je veux continuer à respirer pour toi.


MEREDITH: Je ferais mieux de rentrer. Je vais rentrer.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Episode 325 : Le Bonheur Etait Presque Parfait


Burke prononce ses voeux alors qu'il opère un patient.


BURKE: Cristina... Je pourrais te promettre... de t'aimer... et de te chérir. Je pourrais te promettre d'être là dans le bonheur et dans le malheur. De t'être fidèle... jusqu'à ce que la mort nous sépare. Mais je ne le ferais pas. Ces voeux là sont fait... pour les couples optimistes, les couples pleins d'espoir. Et si aujourd'hui je suis ici avec toi, ce n'est pas parce que je suis optimiste et plein d'espoir.


ADDISON: D'accord, um...


BURKE: Je ne suis pas optimiste. Je ne suis pas plein d'espoir. Je suis sûr. IJe suis certain. Je sais. Je suis un homme de coeur. Je répare des coeurs. Je remplace des coeurs. Je tiens des coeurs entre mes mains. Je suis un homme de coeur. Alors voilà ce dont je suis sûr : tu es ma partenaire, mon amour, ma meilleure amie. Mon coeur... mon coeur bat pour toi. Et en ce jours, le jour de notre mariage, je te promets ceci : je te promets de remettre mon coeur entre tes mains. Je me promets à toi.


******************


Izzie entre dans les vestaires oû George s'y trouve.


GEORGE: Quoi ?


IZZIE: Attends, bouge pas. Je voulais juste m'assurer que personne n'entendrait ce que je vais te dire.


GEORGE: Je crois qu'on s'est dit tout ce qu'on avait à se dire, Izzie.


IZZIE: Tais toi. Je suis optimiste. Je suis pleine d'espoir. Je ne suis pas sûre.


GEORGE: Izzie, je sais nouer ma cravate.


IZZIE: Laisse moi parler. Parce que je suis ta meilleure amie et parce que je t'aime. Si tu es vraiment sûr de vouloir être avec Callie, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour te soutenir et pour que ton mariage fonctionne. Mais parce que je suis ta meilleure amie et parce que je t'aime, il faut aussi que je te dise... que je suis amoureuse de toi. Je suis amoureuse de toi. Je ne peux pas te promettre quoi que ce soit, je ne peux pas te promettre que ce sera parfait parce que c'est nous et c'est moi et on peut pas savoir ce qui se passera. Mais mon coeur sait, je suis sûre. Je t'aime, George. Et j'espère que tu m'aimes aussi.

 

*****************

 

Derek et Meredith sont dans les vestaires.


MEREDITH: Si tu veux rompre avec moi parce que tu as envie d'aller voir ailleurs, dis le franchement. Ne me dis pas que tu as rencontré une femme chez Joe. Largues-moi une bonne fois pour toute.


DEREK: Je ne peux pas faire ça.


MEREDITH: Si tu peux, c'est facile. Voilà comment on fait : Meredith, je n'ai plus envie d'être avec toi. Meredith, je ne t'aime plus.


DEREK: Meredith... je suis dingue de toi. Tu comprends pas ? Tu vois pas que je t'aime ? Tu es la femme de ma vie. Je ne peux pas te quitter, c'est au dessus de mes forces. Mais toi tu n'arrêtes pas de me quitter. Tu t'en vas quand tu veux, tu reviens quand tu veux. Tu le fais pas avec tout le monde, pas avec tes amis. Mais tu me quittes, moi. J'ai besoin de ton aide. Si tu penses qu'on a pas d'avenir, si tu ne veux pas t'engager, s'il te plaît, quittes moi. Parce que moi je ne peux pas, je suis trop engagé. S'il te plaît, abrèges mes souffrances.
 

******************

Burke rejoint Cristina devant les portes de l'autel.


CRISTINA: Oh. Je suis prête. Tout va bien. Je... Meredith m'a remis les idées en place. Je te suis, allez. File. J'arrive tout de suite.


BURKE: Je suis désolé.


CRISTINA: Oh, non, je... je vais y'arriver. J'ai eut un petit moment de panique mais ça va maintenant. Je vais le faire. Allez


BURKE: Oui, mais à contre coeur. Je suis devant l'autel à attendre que tu me rejoignes. Je sais que tu n'en as pas envie. Je sais que tu n'as pas envie de me rejoindre mais que tu le feras quand même parce que tu m'aimes. Et si je t'aimais... si je t'aimais toi, pas la femme que j'essaye de te faire devenir, la femme que j'espère te voir devenir, mais toi... Si je t'aimais, je ne serais pas devant l'autel à t'attendre. Si je t'aimais, je te laisserais t'en aller.
 

CRISTINA: Je porte la robe blanche. Je suis prête. Et... peut-être que j'en avais pas envie au début, mais maintenant je veux le faire. Je crois maintenant que j'en ai envie.


BURKE: Le problème, Cristina, c'est que tu le crois. Je voudrais que tu sois sûre.

 

 

 

 

Par Koala :

212-Joyeux Noël

Addison et Derek sont assis à une table chez Joe et discutent.

Addison : […] C’est une boisson de Noël. Noël, tu te rappelles Derek, on aime Noël
Derek hoche vaguement de la tête.

Addison : enfin on l’aimait.

Derek : Oui. Noël donne envi d‘être avec les personnes qu’on aime. (Addison lève les yeux vers Derek) Je dis pas ca pour te blesser ou parce que je veux te quitter parce que c’est pas le cas. (Addison regarde fixement Derek avec un air interrogateur) Meredith n’était pas une passade, elle n’était pas une revanche, j’étais amoureux d’elle. Et ça ne disparaît pas parce que j’ai décidé de rester avec toi. Derek s‘assied au fond de sa chaise et Addison réfléchit  à ce que Derek vient de lui dire

 

213-Nouveaux Départs

Derek et Meredith sont dans l'ascenseur et discute puis Derek regarde Meredith avec insistance.

Meredith: J’ai un chien.

Derek: tu as un chien.

Meredith: parfaitement j'ai un chien.

Derek: tu as un chien. Ah tu veux que je te dise j'adore les chiens !

Meredith: c’est du passé maintenant ne fait pas ces yeux là !

Derek: quels yeux ? (il se rapproche d'elle et la regarde fixement)

Meredith: ces yeux là, c'est finit je ne suis plus amoureuse de toi.

Derek: moi non plus

 

213- Nouveaux départs

Addison : il y a un pays appelé Passiva-Agressiva et j’en suis la reine.

 Derek : C’est tout ce que je dis.

Addison : (prenant la bière de la main de Derek) : Et alors ? Avec Meredith je suis censé attendre jusqu'à ce que ça passe ?

Derek : ca serait bien.

 

218 Hier encore

Derek et Addison sont dans l'ascenseur, Mark arrive commence à parler et Derek sort.

Mark: Derek!(Derek se retourne) Tu peux lui pardonner à elle mais pas à moi.

Derek: Je ne lui ai rien pardonné et avec toi je ne suis même pas obligé d'essayer!

Derek part

 

 

 

 

Par Marie82 :

227 Indécision,cas de conscience

Scène entre Derek et Meredith dans la salle d'examens.

Derek: Meredith

Meredith: Laisse moi tranquille !

Derek: Meredith

Meredith: S'il te plait laisse moi, j'te dis.

Derek: J' veux simplement être sûr que ça va.

Meredith: Non, ça ne va pas, voilà tu es satisfait je me sens très mal et tu sais pourquoi tu as une femme, tu m'as traité comme une moins que rien, notre chien est mort et maintenant tu me regarde! Arrete de me regarder.

Derek: Je ne te regarde pas, non je regarde pas.

Meredith: Oh! si tu me regarde et tu me surveille, Finn à des projets et j'aime bien Finn il est parfait pour moi, j'essaye d'être heureuse, j'essaye vraiment et là j'étouffe, oui j'étouffe parce que tu est là à me regarder, alors arrête.

Derek: Tu crois que j'ai envie de te regarder, que j'aimerais pas plutôt regarder ma femme, je suis marié, j'ai des responsabiltés, elle..., elle ne rend pas cinglé, elle..., elle rend pas tout impossible au point  que j'me sent anormal elle ne m'file la nauséeen me laissant imaginé mon vétérinaire entrain de la toucheé. Oh! Mais je donnerai tout, rien que pour ne pas te regarder.



101: 48 heures

Dans l'ascenceur, entr Derek et Meredith

Derek: Meredith est ce que je peux te parler.

Meredith: Non, en fait Dr Sheppard.

Derek: Dr Sheppard, ce matin c'était Derek maintenant c'est Dr Sheppard.

Meredith: Dr Sheppard faisont comme s'il c'était rien passé.

Derek: Comment il ne s'est rien passé,, on n'a pas couché ensemble la nuit dernière et tu ne m'a pas jeté ce matin, parce que ce sont 2 souvenirs auxquels je tiens beaucoup.

Meredith: Non il n'y a plus de souvenirs, c'est fini je ne suis plus la file du bar et vous n'êtes plus ce gars là. Il ne peut rien se passer. Est ce que c'est clair?

Derek: Alors tu as profité de moi et aujourd'hui tu veux oublier.

Meredith: J'n'ai en aucun cas.

Derek: J'étais ivre, vulnérable et séduisant et tu en as profité.

Meredith: D'accord, c'est moi qui étais ivre et vous n'êtes pas aussi séduisant que ça.

Derek: Peut-être pas aujourd'hui, mais la nuit dernière, j'avais un charme fou avec ma chemise rouge et tu en as profité.

Meredith: Non, mais c'est n'importe quoi.

Derek: Tu veux en profiter encore....disons vendredi soir.

Meredith: Non, vous êtes un titulaire et je suis votre interne. Arretez de me regarder comme ça ?

Derek: Comme quoi ?

Meredith Comme si vous m'aviez vu nue! Dr Sheppard! C'est inaproprié, ça  ne vous à pas effleuré.

 

103 A bout de course

Meredith est surprise par Derek entrain d'embrasser un patient.

Meredith: Qu'est ce que tu veux ?

Derek: Tu ebrasses les patients maintenant.

Meredith: Mais tu es jaloux.

Derek: Je ne suis pas jaloux.

Meredith: On n'a fait l'amour 1 fois.

Derek: Et on s'est embrassé dans l'ascenceur.

Meredith: Et on s'est embrassé dans l'ascenceur 1 fois.

Derek: Meredith, j't'en pris sort avec moi.

Meredith: Non.

Derek: J'ai failli mourir aujourd'hui tu sais? Je suis passé à ça. Qu'est ce que tu ressentirai si j'y'étais resté et que tu n'avais plus de chance de sortir avec moi.

Meredith: Arrête un peu ton cirque.

Derek: j' t'en pris.

Meredith: C'est une chasse, c'est ça.

Derek: Quoi ?

Meredith: La traie de la chasse! j'me posais justement la question. Pourquoi tiens tu tellement à ce que je sorte avec toi, tu es mon patron, tu sais que c'est contraire aux règles tu sais que je continuerais à dire non, c'est une chasse.

Derek: Mais c'est amusant non.

Meredith: Tu vois c'est un jeu pour toi, mais pas pour moi, parce qu'a l'inverse de toi j'ai encore quelquechose à prouver.

 

103 A BOUT DE COURSE

Dans les vestiaires après l'opération à coeur ouverte.

ALEX: Ah je sens bon.Tu sais ce que s'est? C'est une parfum d'une opération à coeur ouvert. C'est formidable, c'est sublime il faut que tu me sent.

MEREDITH: j'ai pas envie de sentir.

ALEX: Hum! Mais si tu va m'sentir.

MEREDITH: Mais je rêve tu te fiche de moi ou quoi, écoute j'ai d'autres problèmes plus serieux à regler que m'occuper de toi, j'ai des colocataires, j'ai des problèmes de mecs et des problèmes de famille, tu veux te conduire comme un imbécile de première, ça m'est égale, tu veux tirer profit des vies que tu sauves et celle que sauvent les autres ça m'est égale aussi mais reste loin de moi tu veux. Est pour info je te signale que tu sent la merde!

DEREK arrive et se demande ce qui se passe entre eux.

ALEX: C'est elle qui m'a attaqué.

DEREK: Meredith, Meredith Meredith Meredith. un p'tit conseil (s'adressant à Alex) tu devrais partir avant que je change d'avis et que je la laisse te mettre en bouillie avec ses poings inéfficace.(Alex sorti)

DEREK: Quoi? (s'adressant à Meredith)

MEREDITH: non, rien.....c'est que......rien.

 

 

 

 

Par Greys :

EPISODE 1: 48H

Cristina:Bailey?
Medecin:Au bout du couloir.
Cristina:C'est elle le tyran?
George:Je croyais que ce serait un homme.
Meredith:Je croyais que le tyran serait un tyran.
Izzie:C'est peut-etre de la jalousie professionnelle.Elle est peut être brillante et ils la traitent de tyran par jalousie. Elle est peut être gentille.
Cristina:Laisse moi deviner c'est toi le mannequin.


Bailey:En fait j'ai 5 règles, mémorisez-les bien. Règle numéro1: évitez de jouer les lèches bottes, je vous déteste déja et ça ne changera pas. Protocole de réa, liste de numéros de téléphone,bipers. Si une infirmière vous bipe vous devez considérer que c'est un appel d'urgence et arrivé sur le champ, c'est la règle numéro 2. Votre première garde commence toute suite et elle va durer 48 heures. Vous êtes des internes autant dire rien, personne le bas de la chaine alimentaire chirurgicale. Vous faîtes les labos, vous écrivez les prescriptions, vous bossez jusqu'à l'épuisement et surtout sans vous plaindre. Les salles de repos , les temps pleins les monopolisent. Dormez quand vous pouvez, ce qui m'amène à la règle numéro 3: si je me repose ne me réveillez pas, à moins que votre patient soit en train de mourrir. Règle numéro 4:le mourrant a interêt à être encore en vie quand j'arriverai. Non seulement vous aurez tué votre patient mais vous m'auriez réveillé sans raison. C'est clair
(Meredith lève la main)
Bailey:Oui?
Meredith:Vous aviez dit 5 règles et ça ne fait que quatre
Bailey: Règle numéro 5: quand je bouge vous bougez.


Derek:Meredith? Est-ce que je peux te parler?
Meredith:Non en fait j'ai...Docteur Sheperd.
Derek:Docteur Sheperd? Ce matin c'était Derek. Maintenant c'est Dr Sheperd?
Meredith:Docteur faisont comme s'il ne s'était rien passé.
Derek:Comment il ne s'est rien passé? On n'a pas couché ensemble la nuit dernière? Et tu ne m'as pas jeté ce matin? Parce que ce sont deux souvenirs auxquels je tiens beaucoup.

 

EPISODE 2: PREMIERES ARMES

Derek: Seattle a des ferries-boats.
Meredith:Oui
Derek:Je ne le savais pas. J'habite ici depuis six semaines et je ne savais pas qu'il y avait des ferry-boats.
Meredith:Seattle est bordé d'eau sur trois côtés.
Derek:Dou les ferry-boats.Il faut que j'aime cette ville.J'avais pas prévu de  me plaire ici. Je suis génétiquement programmé pour detester tous les endroits à part Manhattan.

Meredith : Je vais pas sortir avec toi. 
Derek : Je t'ai demandé de sortir avec moi ? Tu veux sortir avec moi ? 
Meredith : Je vais pas sortir avec toi et je te préviens je ne recoucherai pas avec toi Derek, tu es mon patron ! 
Derek : Je suis le patron de ton patron. 
Meredith : T'es mon enseignant et même l'enseignant de mon enseignant et t'es mon enseignant. 
Derek : Toi t'es ceci et puis moi je suis cela. 
Meredith : Tu me harcèles sexuellement ! 
Derek : Je prends un ascenseur ! 
Meredith : Ecoute, on prend nos distances, j'ai tracé une ligne, c'est une immense ligne ! 
Derek : Et cette ligne, elle est imaginaire ou est-ce qu'il faut que je te prête un marqueur ? 

Bailey : Il a été réaffecté, il est à moi maintenant. Tu le prends avec toi aujourd'hui et tu lui montres comment je veux les choses. 
Alex : Alex Carev, c'est un plaisir. 
Cristina : Le petit con qui rabaisse les autres ? Oui, je te déteste par principe. 
Alex : Et toi t'es la lèche botte arrogante et agressive ? Je te déteste aussi. 
Cristina : Je sens qu'on va bien s'amuser. 

Burke : Vous me trouvez trop sûr de moi ? 
Bailey : Non. 
Burke : Mentez pas. 
Bailey : Vous êtes mon patron ! 
Burke : Très bien alors je vous laisse 30 secondes pour dire ce que vous voulez. Allez-y c'est parti. 
Bailey : Vous êtes arrogant, suffisant, autoritaire, agressif et vous avez aussi tendance a vous prendre pour Dieu. Vous ne vous souciez que de votre petite personne. 
Burke : Mais je... 
Bailey : Mais quoi ? J'ai encore 22 petites secondes, j'ai pas fini. 

 

EPISODE 3: A BOUT DE COURSE

Derek : Bonjour docteur Bailey. 
Bailey : La ferme. 
Derek : Vous réalisez que je suis un temps plein et que vous n'êtes que résidente ? Que vous travaillez pour moi ? 
Bailey : J'ai oublié quelque chose, je suis persuadée qu'il se passe un truc particulier aujourd'hui. Je devrais savoir ce que c'est, mais ça m'est sorti de la tête. 
Derek : Enchanté de cette conversation docteur Bailey. 

Meredith : Ils sont partout, tout le temps. Izzie est toute guillerette et George fait tout pour se rendre utile et se faire apprécier. Ils partagent la bouffe, disent des trucs, déplacent des trucs, et ils respirent. Rooo, ils ont l'air heureux. 
Cristina : Mets les à la porte. 
Meredith : Non ça je ne peux pas, ils viennent juste de s'installer et c'est moi qui leur ait proposé de venir. 
Cristina : Alors quoi ? Tu vas garder tous ces sentiments enfouis au plus profond de toi jusqu'au jour où tu vas craquer et les tuer ? 
Meredith : Oui. 

Derek : Ce n'est pas une chasse. 
Meredith : Quoi ? 
Derek : Toi et moi, ce n'est pas l'attrait de la chasse. Ce n'est pas un jeu, c'est... c'est, c'est tes petits poings Tes cheveux. 
Meredith : Mes cheveux ? 
Derek : Ils sentent bons. Et tu es une femme autoritaire, ça me fait filer droit. 

 

SAISON 3 EPISODE 1: AVEC LE TEMPS…

Alex : Quelle spécialité t'as choisi ? 
Izzie : Chirurgie. 
Alex : Tu rigoles ? 
Izzie : Pas du tout. Pourquoi ? 
Alex : Moi je te voyais en gynéco ou alors en pédiatrie. 
Izzie : Tu crois pas que je peux être chirurgien ? Moi je peux je le sais. 
Alex : La chirurgie c'est costaud. 
Izzie : Je suis costaud. 
Alex : Tu tiendras pas une année ma poule. 

Cristina : Qu'est-ce qui va pas chez toi ? 
Meredith : Tout va très bien pour moi, c'est Izzie dont il faut qu'on s'occupe. 
Cristina : Oh, qu'est-ce que tu as fait ? 
Meredith : Denny est mort, Burke s'est fait tirer dessus alors surtout relativisons et n'oublions pas ce que j'ai fait est une chose qui n'a aucune importance. 
Cristina : Allez vas-y, dis-moi tout maintenant. 
Meredith : J'ai perdu ma petite culotte la nuit dernière. 

Cristina : Tu as fait l'amour avec Derek dans une salle de consultation le soir du bal ? 
Meredith : Oui. 
Cristina : Hier soir ? Vous l'avez fait tous les deux ? 
Meredith : Oui. 
Cristina : Toi et le docteur Mamour vous avez baisés comme des bêtes ? 

Derek : Je suis amoureux de toi. Je suis amoureux de toi depuis... toujours. J'ai mis du temps je sais, j'arrive un peu tard pour te le dire. Mais je veux que, je veux que tu prennes ton temps. Tu vois ? Prend le temps qu'il te faut parce que tu as... tu as un choix à faire. Et quand j'ai eu à faire ce choix, je me suis trompé. 

 

SAISON 3 EPISODE 2: L'UNION SACREE

Meredith : C'est pas de sa faute si t'es une vilaine petite stripteaseuse. 
Cristina : T'es au courant ? 
Meredith : Tout le monde est au courant. Obsédée. 
Cristina : Oh, c'est toi qui dis ça ? Et tu te tapes seulement deux mecs. 
Meredith : Faux. Je me tape aucun de ces deux hommes tant que j'en n'ai pas choisi un. Si j'ai pas pris de décision avant la fin de la journée, je ferai ça à pile ou face, ce sera trop dur de tenir plus longtemps. 
Cristina : Et c'est moi l'obsédée à ce qui paraît ? 
Bailey : Vous avez du temps pour les visites ou vous êtes trop occupées à trainer nues dans l'hôpital mesdemoiselles ? 

Derek : Bien que le docteur Yang soit un peu ennuyée, elle va quand même venir vous préparer pour votre intervention. Vous avez des questions à me poser ? 
Benjamin O'Leary : Est-ce que cette blonde est votre copine ? Parce que vous la regardez comme si vous étiez prêt à lui sauter dessus maintenant. 

Bailey : J'aimerais que quelqu'un me dise à qui appartient cette culotte sur le tableau d'affichage ? 
Cristina (à Meredith) : C'est la tienne ? 
Bailey : Vous êtes dans un hôpital n'oubliez pas, ici les gens bossent sérieusement, ici on sauve des tas de vies. 
(Alex rigole) 
Bailey : Oh ça vous amuse ? 
Alex : Non. 
Bailey : Qui est-ce ? 
Meredith (à Cristina) : Ca craint, qu'est-ce que je vais faire ? 
Cristina (à Meredith) : Tu vas la récupérer tout simplement. Elle croit que c'est la mienne, dis lui. 
Meredith (à Cristina) : Non. 
Bailey : Je sais que c'est l'une de vous. C'est toujours un de mes internes, à chaque fois. 

Bailey : Izzie. Je suis devenue laxiste. J'ai, j'ai eu un bébé et j'avais bien dit que ça ne me changerait pas, mais en réalité ça change tout. J'étais fatiguée, très occupée, j'ai arrêté d'enseigner. J'ai arrêté d'enseigner quand tu avais le plus besoin d'être soutenue et épaulée. 
Izzie : Je l'aurais fait quand même. 
Bailey : J'aurais pu t'arrêter, toi tu n'aurais pas pu mais moi j'y serais arrivé. Et dans le passé crois-moi je t'aurais arrêté. Je suis devenue laxiste, et c'est pas une chose à faire. Et je suis en partie responsable de tout ce qui s'est passé alors... alors je veux que tu reprennes ta place. Tu iras parler au chef, on va arranger ça, parce que tu as du talent, tu es extrêmement douée et que tout le monde commet des erreurs et... que ça suffit les muffins. 

 

SAISON 3 EPISODE 3: A PILE OU FACE

Bailey : Je ne vous ais pas vue depuis le soir où vous avez éclusé tous ces cocktails chez Joe. 
Addison : Oh, oui c'était, enfin c'est terminé tout ça. 
Bailey : Bien. 
Addison : Oui on avait parlé de... 
Bailey : De beaucoup de choses. 
Addison : Et je ne me rappelle... 
Bailey : Plus rien. 
Addison : Ouais. Est-ce que ça vaut mieux ? 
Bailey : Je crois oui. 

Meredith : Megan ! 
(Merdith ouvre une porte et tombe sur Addison en train de pleurer) 
Meredith : Salut. 
Addison : Vous n'étiez pas en train d'aller au troisième étage ? 
Meredith : Tout à fait mais on a perdu une patiente, une fillette, et j'étais en train... 
Addison : Je vous suggère de choisir un étage et d'y rester et moi j'en choisirai un autre et j'y resterai. Parce que j'ai vraiment besoin d'un moment, même court, sans vous. Vous m'apparaissez toutes les trois secondes, votre petite culotte se balade dans la poche de mon mari, vous êtes partout, et moi j'ai besoin d'un moment sans que je vous vois partout. 

 

SAISON 3 EPISODE 4: MAUX DE CŒUR

Alex : Yang t'es en retard. 
Cristina : Je suis arrivée avant George. 
George : Je suis là, j'étais déjà là. 
Bailey : C'est gentil de vous joindre à nous Yang. 
Cristina (à Alex) : Quoi ? Pourquoi tu te marres ? T'es pas à la brigade des gynécos aujourd'hui ? 

Addison : Un enfant illégitime ? Félicitations. 
Derek : Dis la femme adultère socialement inadaptée. 

Meredith : T'es une super amie. 
Cristina : Et toi t'es complètement défoncée. 
Meredith : T'es ma meilleure amie tu sais, la meilleure du monde. 
Cristina : Oh tu me fais vraiment pitié. 
Meredith : Pourquoi, parce que je vais peut-être mourir ? 
Cristina : Et voilà, c'est pour ça que j'aime pas les camés tu vois. 
Meredith : Si je meurs aujourd'hui on se souviendra de moi comme de l'interne dépravée qui sortait avec deux docteurs. 
Cristina : Non, un docteur et un véto. 
Meredith : Derek, Finn, Derek, Finn. Je serai la fille qui est morte sans avoir réussi à choisir. 

Meredith : Mais c'est le docteur Glamour. Docteur Glamour, hou-hou. 
Mark : Docteur Glamour ? C'est comme ça que les internes m'appellent ? 
Meredith : Ouais mais vous êtes pas vraiment censé le savoir. 
Mark : Et comment va ma croqueuse d'hommes préférée ? 
Meredith : Vous êtes pas au courant ? Je suis une petite catin voleuse de mari maintenant. 

Derek : Je veux que tu sois heureuse, tu mérites d'être avec un type bien. Quelqu'un qui s'occupera de toi, qui te compliquera pas la vie, qui te fera pas souffrir en tout cas. Le type bien c'est lui, moi je... c'est Finn le type bien. 
Meredith : Derek. 
Derek : J'abandonne la partie.

 

 

 

 

Par Breevaughn :

Ep.17 S.2

MEREDITH : C'est dingue... c'est dingue, je me rappelle pas... notre dernier baiser. Toute la journée j'ai pensé que j'allais mourir et que je ne pouvais pas me rappeller notre dernier baiser. C'est pathétique, mais nos derniers moments de bonheur ensemble Derek, je voudrais au moins pouvoir m'en souvenir, mais je peux pas. Je m'en souviens pas.

DEREK : C'est bien que tu t'en sois sortis. (avant de partir...)

DEREK : C'était un jeudi matin. Tu portais ce vieu T-shirt délavé qui te va si bien. Celui qui a un trou dans le dos. Tu venais de prendre une douche et il y avait dans l'air comme une odeur de... fleur. J'étais en retard pour une intervention. Tu as dit qu'on se verrait plus tard, ensuite tu t'es approchée, t'as mis ta main sur mon torse et tu m'as embrassé. C'était tendre, rapide, comme si c'était une habitude, tu sais, comme si c'était une chose qu'on ferait chaque matin tout le reste de notre vie. Tu as repris la lecture de ton magasine et je suis partit au boulôt. C'est la dernière fois qu'on s'est embrassé.

(alors qu'il s'apprêtait à partir)

MEREDITH : Lavande... Je me sers d'un champooing à la lavande, ça explique l'odeur de fleur.

DEREK : La lavande... (il souris)

 

 

 

 

Par Misty :

Saison 1:

Cristina : Tu devrais aller te reposer un peu, tu as une mine horrible. 
Meredith : J'ai meilleure mine que toi. 

Meredith : M'as-tu choisi pour l'opération parce que j'ai couché avec toi ? 
Derek : Oui. (Meredith le regarde fixement) Je plaisante.

Un patient : Je ne peux pas dormir. Ma tête est saturée. 
Meredith : On appeller ça penser. Faut t'y faire.

Bailey : J'ai cinq règles. Règle numéro une, ne pas s'embêter à faire le lèche-cul. Je vous déteste déjà, et ça ne va pas changer.

George : Je ne suis pas gay ! 
Alex : Oh, tu n'es pas gay? Vraiment ? Désolé, mec.

Burke : Tout ce que vous direz dans les 30 prochaines secondes 
ne comptent pas, ça commence maintenant. 
Bailey : (parlant rapidement) Je pense que vous êtes suffisant, 
arrogant, autoritaire et arriviste. Vous avez aussi un complexe 
de Dieu. Vous ne pensez jamais à quelqu'un d'autre qu'à vous-même. 
Burke : Mais je... 
Bailey :Mais quoi ? J'ai encore 22 secondes, et je n'ai pas terminé.

Meredith : Tu me harcèles sexuellement. 
Derek : Je monte dans un ascenseur. 
Meredith : Je trace une ligne. La ligne est tracée. Il y a une grande ligne.

Alex : Ma tête me fait mal. 
Cristina : Peut-être que c'est une tumeur. 
Alex : Tu aimerais bien que j'aie une tumeur. 
Cristina : Je t'arracherais le visage si ça pouvait me permettre d'opérer.

Meredith : La garde d'un pénis ? 
Dr. Webber: Oui, jusqu'à ce que la police vienne le chercher. 
Meredith : D'accord, mais qu'est-ce que je suis censée faire avec un pénis ? 

-Derek : (au violeur) J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle, c'est que le Dr. Bailey a arrêté le saignement. La mauvaise nouvelle, 
c'est qu'on a donné votre pénis aux flics. Ayez une belle vie.

George : 
Vous me sous-estimez. Je ne suis pas un bébé, je suis votre collègue. 
Vous n'avez pas besoin de me manipuler. Si vous voulez quelque chose, 
vous n'avez qu'à demander. 
Izzie : On veut que tu ailles voir le chef contre l'avis de Burke. 
George : Demandez-moi quelque chose de plus facile.

Meredith : Ça te tue que des femmes fassent la récupération d'organes. 
Alex : Non, ça me tue que quelqu'un d'autre que moi le fasse. Les seins ne 
sont pas un facteur de cette équation. A moins que vous vouliez me 
montrer les vôtres. 
Meredith : Je vais devenir lesbienne. 
Cristina : Moi aussi. 

Meredith : 
On va aller en enfer. Burke nous envoie directement en enfer. 
Cristina : Par train express. 

-Izzie : George, tu as fait du bon boulot. 
George : Je vais devoir esquiver Burke pour le reste de ma carrière. Il pourrait 
me tuer et faire ressembler ça à un accident.

-Alex : Alors comme ça Grey et Stevens se promènent vraiment 
en sous-vêtements? 
George : Pas tout le temps. De temps en temps. Mais pas tout le temps. 
Alex : Des sous-vêtements sexy? 
George : Ouais. Je veux dire... 
Alex : Et elles te laissent les regarder? 
George : Eh bien... ouais. 
Alex : Comme des soeurs. 
George :Non, pas comme des soeurs. Je ne pense pas à elles 
comme à des soeurs. 
Alex : Mais elles ne te draguent pas. 
George : Pas exactement. 
Alex : Elle ne s'attendent pas à ce que tu fasses quelque chose. 
George : Non, Mais... 
Alex : Comme des soeurs. Exactement comme des soeurs.

Cristina : Tu fais 1m80. Tes seins sont parfaits. Tes cheveux sont 
magnifiques. Si j'étais toi, je marcherais nue tout le temps. 
Je n'aurais pas de boulot. Je n'aurais pas de qualifications. 
Je ne saurais même pas lire. Je serais juste... nue. 
Izzie : C'est du maquillage. C'est de la retouche. 
Cristina : Tu te rends compte qu'on te déteste, n'est-ce pas?

Izzie : Des tampons, des tampons. Je te l'ai rappelé avant que tu partes. 
George : J'ai oublié quand j'y étais. 
Izzie : Non, non. Tu es si passif-aggressif. 
George : Nu. Je suis nu sous la douche. 
Izzie : Ce sont juste des tampons, George. Il me fallait vraiment des tampons. 
Bon Dieu ! (à Meredith qui vient d'arriver] Je ne monte pas dans la même 
voiture que lui. A moins que tu y ailles comme ça, tu ne montes pas avec 
moi. Où sont les tampons ? 
Izzie : Il ne les a pas achetés. 
Meredith : Tu ne les as pas achetés ? 
George : Les hommes n'achètent pas de tampons. 
Izzie : Il va falloir que tu passes au-dessus de cette histoire de virilité, George. 
On est des femmes ! On a des vagins ! Faut t'y faire. 
George : Je suis pas ta soeur !

Derek : Miranda. 
Bailey : Pardon ? 
Derek : C'est votre prénom, n'est-ce pas ? Il est sur votre blouse. D'accord, je 
vous appellerai juste Bailey alors. 
Bailey : Vous croyez être charmeur avec vos cheveux bien coiffés et 
plein de mousse. Tant mieux pour vous. Mais si vous croyez que je vais
vous regarder la favoriser... 
Derek : Je ne la favorise pas. Elle est douée. 
Bailey : J'en suis sûre. 
Derek : Je peux vous préciser que techniquement, je suis votre patron. 
Bailey : Vous ne me faites pas peur. Je ne vais pas parler de vos 
activités hors-travail avec mon interne. Mais la prochaine fois 
que je vous vois favoriser Meredith Grey d'une quelconque manière, 
je m'assurerai qu'elle ne voit plus l'intérieur d'un bloc pendant un mois... 
juste pour garder l'équilibre.

Cristina : après avoir couché avec Burke) Ca valait vraiment le coup d'être en retard. 

Derek (à Miranda) : Vous savez, ils vous appelent le nazi. 

Meredith : Désolée de t'avoir traité de pauvre mec 
Derek : Tu ne l'as pas fait. 
Meredith : Je l'ai fait... deux fois.

George: Alors, c'est qui le type ? 
Izzie : Tu crois que c'était juste un type qui a fait tout ce boulot ? 
George : Ça te dérange si je n'y pense pas ? 
Izzie : Oh, jaloux ? 
George : Je ne suis pas jaloux. 
Izzie : Moi je le suis. Mais au moins je sais qu'elle aura une longue journée 
de boulot.

George : Eh, tu as vu Shepherd ? 
Izzie : Pas d'aussi près que Meredith. 
George : Quoi ? Tu essais de lui créer des problèmes ? C'est notre amie. 
Izzie : George, ce programme fera ou ruinera nos carrières, d'accord ? Certains 
d'entre nous réussiront, d'autres pas. Et cette décision dépend entièrement 
des recommandations de médecins comme Shepherd. C'est pour ça qu'on ne 
couche pas avec les titulaires. 
George : Ce n'est pas de sa faute, c'est de celle de Shepherd. C'est le titulaire. 
Il devrait mieux le savoir. Il tire avantage d'elle. 
Izzie : Je n'ai pas eu l'impression que ça se passait contre sa volonté, la nuit dernière. 

Izzie : 
Si tu attends quelques minutes, tu pourras avoir un bout de gâteau. Je l'ai cuit plein d'amour... Plein de fureur, de rage et d'hostilité, mais c'est 
quand même savoureux.

Meredith : Je te déteste ! Ainsi que ton gâteau ! 
Izzie : Mon gâteau est bon.

Alex: Tu ressembles à un mort-vivant 
Cristina: Tu ressembles à un Alex.

Meredith: Salut, j'suis en retard.
Derek: Tu m'évites?
Meredith: Oui... Mais je suis aussi en retard.
Derek: Tu veux qu'on en parle?
Meredith: Non!
Derek: Qu'on parle de ce que Bailey a vu l'autre soir?
Meredith: J'ai pas besoin d'en parler... Je l'ai vécu à moitié nue!

 

Saison 2:

Derek : Addison, que fais-tu ici ? 
Addison : Ta coiffure est différente. 
Derek : Beaucoup de choses sont différentes.
 
Derek : Je suis bien conscient du temps de rétablissement de Richard. Je suis celui qui l'a opéré, tu te souviens ? 
Burke : Oui, tu l'as opéré, il a survécu et m'a choisi 
pour lui succéder tout en recrutant ton épouse. 
Derek : Visiblement, il a des dommages cérébraux.

Richard Webber : Un train à dérayé, il faut tout le monde sur le coup
Méredith : J'ai l'impression d'être un peu saoul
Miranda Bailey : Personne d'autres n'a bu?

Infirmier : J'ai la jambe!
Cristina : Et moi je la veux!
Richard Webber : On a un problème Yang?
Cristina : Ce sont deux jambes gauches...

Cristina: Les petits amis ne sont pas censés aider dans ce genre de situations?
Burke :Quand on est au travail,je ne peux pas être ton petit ami
Cristina : D'accord, alors quand on est au travail, je vais faire l'amour avec quelqu'un d'autre

Meredith: Tu couches avec quelqu'un ?
George: Quoi ? Qui ?
Cristina: Pourquoi c'est un tel choc ? Même George a eu droit à de l'action.
George: Correction. George a attrapé la syphilis.

Izzie : Bon, c'est la dernière fois que je te le dis, si tu bouches les toilettes, il faudra immédiatement les déboucher, sinon il faudra que tu fasses tes besoins dehors !

Cristina : Aller, vas-y le bureau des pleurs est ouvert
Meredith : D'accord, le mec que j'aime a une femme et il l'a choisi au lieu de moi et cette femme a pris mon chien. Bon, elle n'a pas vraiment pris le chien, je lui ai donné mais je ne voulais pas ui donner à elle, je pensais lui donner à lui. Mais ça ne change rien au fait que s'est elle qui a mon super amant et mon super chien, elle a ma super vie !

Derek : Dr Burke, vous et moi ça commence à faire un moment qu'on se côtoie n'est-ce pas ?
Burke : C'est exact
Derek : On a fait plusieurs interventions avec succès 
ensemble, votre petite amie est la meilleure amie de 
mon ex petite amie. On pourrait s'appeler par nos prénoms, vous ne croyez pas ?
Burke : Je ne crois pas non

Addison : Oh! bonjour Preston!
Burk : Oh bonjour Addison!
-Derek : Elle a le droit de vous apeler par votre prénom et pas moi!
-Burk : Je l'aime bien
-Derek : Et vous ne m'aimez pas?
-Burk : Non!

Izzie : Alex, j'ai eu aucune relation sexuelle depuis 8 mois et 24 jours, je suis à moitié nue, vraiment très excitée et prête alors tu peux rester là a faire des métaphores ou tu peux littéralement enlever ton pantalon !

Alex : Tu veux qu'on fasse les dossiers après ?
Izzie : Ca n'arrivera jamais
Alex : Quoi ?
Izzie : Je t'ai donné ta chance, tu as eux ta chance et tu as couché avec une autre fille. Je t'ai pardonné parce que pour être une meilleure 
personne il faut avoir un esprit ouvert et bien qu'aujourd'huij'ai de jolis sous vêtements, la marchandise restera à l'intérieur. Alors toi et moi ca n'arrivera jamais.
Alex : Donc tu veux pas faire les dossiers ?

Bailey : Qu'est ce que vous faites ici ?
Richard : Vous avez besoin de quelque chose ?
Bailey : Un petit garçon de la taille d'une immense boule de bowling se fraye un chemin hors de mon ventre, vous avez quelque chose pour ça ? Un nouveau vagin ?

Izzie : Le sexe avec lui c'est bien?
Meredith : Je ne sais pas.
Izzie : Quatre rendez-vous et deux nuits là-bas et pas de sexe?
Meredith : Même pas un baiser pour dire bonne nuit.
Izzie : Oh je suis fière, je suis une maman fière.
Meredith : tais toi. 

Meredith: Je n'aurais jamais dû te parler de George.
Derek: Non, c'est bon. Je suis content de savoir...à propos de lui et du véto. Tu couches vraiment avec tout le monde. 
Meredith: Qu'est-ce que tu viens de me dire?
Derek: C'est impardonnable.
Meredith: Je ne me souviens pas t'avoir jamais demandé de me pardonner.
Derek: Donc le tricot n'était qu'une phase? Qui est le prochain, Alex? Parce que j'ai entendu dire qu'il aime bien coucher à tout va. Vous avez tous les deux ça en commun.
Meredith : Tu n'as pas le droit de me traiter de pute. Quand je t'ai rencontré, je croyais avoir rencontré la personne avec qui j'allais passer le restant de ma vie. 
J'en avais terminé. Tous les mecs, tous les bars et tous les problèmes liés au père-- quel intérêt? Parce que j'en avais fini. Tu m'as laissée. Tu as choisi Addison. Je suis entièrement recollée maintenant. Je ne ferais aucune excuse concernant ce que j'ai choisi de faire pour réparer ce que tu as brisé. Tu n'as pas le droit de me traiter de pute.


Burke : Tu t'es endormie.
Cristina : Quand?
Burke : Ce matin... dans la salle de repos.
Cristina : Je me suis endormie après que... tu sais !
Burke : Pas après... pas après!
Cristina : Oh, Je suis... désolée. Je... j'étais vraiment fatiguée...sérieusement, sérieusement... autant pour moi. Je suis vraiment désolée. Ne laisse pas ça menacer ta virilité ou...
Burke: Oh, ce n'est sûrement pas...J'ai toute confiance en ma virilité. Merci beaucoup.
Cristina: Et bien, super, tu peux parce que... Je me suis endormie parce que j'avais déjà fini. Deux fois.
Burke: Je n'avais pas fini.

 

 

 

 

Par Peyton04 :

Saison 1 :

George est sur le point d'exécuter sa toute première opération chirurgicale, une appendicectomie. Les autres internes assitent à l'intervention.

-Interne1: Il va tombé dans les pommes!
-Interne2: Non, il va faire dans son falsard!
-Interne1: Il sue de peur. Il va tellement suer qu'il sera plus stérile!
-Interne3: 10 dollars qu'il plante son appendo!
-Cristina: 15 dollars qu'il chiale.
-Interne2: 20 qu'il s'éffondre.
-Meredith: 50 qu'il arrive haut la main. C'est l'un des nôtres qui est là! Où est passé votre loyauté?
Cristina: 75 qu'il reconnait pas l'appendice.
-Izzy: Je tiens le pari!

Saison 2 :

Le Dr Webber est à cran car plusieurs catastrophes se sont abattues sur l'hôpital. Quand le Dr Sheperd lui demande de garder son calme, il explose...

-Dr Webber: J'ai des blocs à évacuer, une bombe dans le corps d'un homme, une secouriste portée disparue, une interne avec sa main sur cet explosif, deux excellents chirurgiens en danger de mort, un homme sur la table qui peut se vider à tout moment de son sang à moins qu'on lui enlève cette bombe du thorax, et ma résidente préférée qui est déjà sur le point d'accoucher mais qui, d'après ce que vous venez de me dire, refuse de pousser! Sérieusement, vous voulez vraiment me dire de garder mon calme ?

 

 

 

 

Par Fidolino :

Saison 4 Ep 13:

Meredith, Cristina, Izzie et Alex sont en train de déjeuner à la cafet'

Izzie: "Contrairement à certaines personnes qui se servent des malades comme de vulgaires cobayes (regarde Meredith) ou qui sont obligées de s'entrainer pour parler comme un être humain (regarde Cristina), je suis à l'écoute de mes patiens, moi!"

Un peut aprés la réplique précédente, Callie viens parler à Meredith et Cristina

Callie: "Ca arrive que...toutes les deux...on vous prenne pour... un couple?

Meredith: "Non parce qu'on s'envoie des mecs comme des tapinneuses alcooliques..."

Cristina: "... et après on essaye soit d'les épousés soit d'se noyer..."

 

 

 

 

Par Teddymatt :

Saison 3 Episode 7 :

Les mecs partent camper. Cristina, Izzie et Meredith sont devant le tableau des opérations :

Meredith : Derek est allé camper, prendre de la distance, respirer.

Cristina : Quand on s'appelle Preston, on ne va pas courir les bois. Avec un nom pareil, il va se faire casser la gueule par un écureuil.

Izzie : c'est leur version de la soirée pyjama. Eux ils font ça dehors et nous à l'intérieur, c'est la seule différence.

Ecrit par ephyse 
Ne manque pas...

Le nouveau numéro d'HypnoMag est disponible en ligne. Bonne lecture !
HypnoMag | Lire ce numéro

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne ABC

17.14 : Recherche d’un enfant (inédit)
Jeudi 6 mai à 21:00
4.93m / 1.0% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

17.13 : Bon comme l’enfer (inédit)
Jeudi 22 avril à 21:00
4.81m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

17.12 : Signes de temps (inédit)
Jeudi 15 avril à 21:00
4.98m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

17.11 : Être désolé n’arrange pas toujours les choses (inédit)
Jeudi 8 avril à 21:00
4.83m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

17.10 : Respire (inédit)
Jeudi 1 avril à 21:00
4.55m / 0.9% (18-49)

Logo de la chaîne ABC

17.09 : Dans ma vie (inédit)
Jeudi 25 mars à 21:00
4.99m / 0.9% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
L'audience de l'épisode 1714 diffusé sur ABC

L'audience de l'épisode 1714 diffusé sur ABC
Ce jeudi 6 mai, était diffusé l'épisode 14 de la saison 17 de Grey's Anatomy.  "Look Up Child" a...

[SPOILER] Un second personnage principal quitte la série Grey's Anatomy

[SPOILER] Un second personnage principal quitte la série Grey's Anatomy
Après le départ d'un acteur principal à la fin de l'épisode 7, c'est un autre personnage principal...

Le titre des deux derniers épisodes de la saison 17 dévoilés

Le titre des deux derniers épisodes de la saison 17 dévoilés
La saison 17 de Grey's Anatomy touche à sa fin. Le titre des deux derniers épisodes ont été dévoilés...

Diffusion de l'épisode 1714 ce jeudi 6 mai sur ABC

Diffusion de l'épisode 1714 ce jeudi 6 mai sur ABC
La série Grey's Anatomy est de retour pour la suite de la saison 17 ce soir, jeudi 6 mai, sur la...

La saison 17 de Grey's Anatomy diffusée prochainement sur TF1

La saison 17 de Grey's Anatomy diffusée prochainement sur TF1
La saison 17 de Grey's Anatomy va être diffusée prochainement sur la chaîne française TF1. Pour...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

ShanInXYZ, Avant-hier à 00:43

On continue le Voyage au centre du Tardis et on attends vos photos du Maître, où ça ? chez Doctor Who

Locksley, Avant-hier à 11:24

Nouvelles HypnoCards en rayon ! Bonne collection et bon WE !

cinto, Avant-hier à 19:32

petit rappel: la chaine cryptée française diffuse actuellement les 3 premières saisons de Queer As folk version us. Découvrez notre série!

ptitebones, Avant-hier à 19:53

Hello, le calendrier de Mai est arrivé sur Manifest

Kika49, Hier à 19:07

Le calendrier du mois de Mai est arrivé sur The Resident.

Viens chatter !