VOTE | 874 fans

Les voix-off Saison 3

Épisode 1 - Avec le temps

« Début de l'épisode : Dans la salle d'opération, le temps perd tout son sens. Entre sauver des vies, et les points de sutures, le temps cesse de compter. 15 minutes, 15 heures... À l'intérieur de la salle d'opération, les meilleurs chirurgiens arrêtent le temps. À l'extérieur, par contre, le temps s'amuse à nous jouer des tours. Même le plus fort d'entre nous ne semble pas y échapper. Ralentissant, vacillant... Jusqu'à ce qu'il s'arrête... Nous laissant figés dans l'instant, incapables d'aller d'un côté ou de l'autre. »

*****

« Le temps passe vite. Le temps n'attend après aucun homme. Le temps guérit toutes les blessures. Nous voulons tous la même chose... Plus de temps.  Le temps de se lever. Le temps de grandir... Le temps pour oublier... Le temps... »

 

Épisode 2 - L'union sacrée

« A chaque instant, le cerveau voit 14 milliards de neurones fuser à la vitesse de 300 Km/h.  On n' a aucun contrôle sur la plupart d'entre eux. Quand on a froid ... La chaire de poule, quand on est excité... l'adrénaline. Le corps suit naturellement ses impulsions, ce qui, je crois, rend si difficile pour nous de contrôler les nôtres. Bien sûr, de temps en temps, on a des impulsions qu'on préfère ne pas contrôler... ... que l'on regrette ensuite. »

*****

« Le corps est l'esclave de ses pulsions. Mais ce qui nous rend humain... Est-ce que nous pouvons contrôler. Après la tempête... Après la ruée... Après que la chaleur du moment soit passée... Nous pouvons nous relaxer... Et nettoyer les saletés que nous avons faîtes. Nous pouvons essayer de nous débarrasser de ce qui était... Et une fois de plus... » 

 

Épisode 3 - A pile ou face

« Les chirurgiens fantasment souvent à propos d'opérations atypiques et improbables. Quelqu'un s'effondre dans un restaurant, on l'ouvre avec un couteau à beurre, on remplace une valve par une carotte creuse. Mais de temps en temps, un autre genre de fantasme se fait jour. La plupart de nos fantasmes s'évanouissent quand on se réveille, relégués au fin fond de notre esprit. Mais parfois, on est sûr... si on essaye vraiment... de pouvoir vivre ce rêve. »

*****

« Le fantasme est simple... Le plaisir est bon... Et deux fois plus de plaisir, c'est encore mieux. Cette douleur est mauvaise... Et ne pas sentir la douleur, c'est mieux. Mais la réalité est différente. La réalité, c'est que la douleur est là pour nous dire quelque chose. Et il y a tellement de plaisir à prendre sans attraper des crampes à l'estomac. Peut-être que certains fantasmes sont faits pour rester dans nos rêves. »

 

Épisode 4 - Maux de cœur

« À un certain moment, au cours de la résidence, la plupart des internes prennent conscience de ce qu'ils sont en tant que docteurs et du genre de chirurgien qu'ils vont devenir. Si vous leur demandez, ils vous le diront. Ils deviendront chirurgiens généralistes... Chirurgiens orthopédiques... Neurochirurgiens... Des distinctions qui font plus que décrire leur domaine de prédilection. Elles aident à définir qui ils sont. Parce qu'à l'extérieur de la salle d'opération, non seulement la plupart des chirurgiens n'ont aucune idée de qui ils sont, mais ils sont effrayés à l'idée de le découvrir. »

*****

Parfois on doit faire une grosse erreur... Pour trouver comment faire les bonnes choses. Les erreurs sont douloureuses... Mais elles sont le seul moyen de découvrir qui on est vraiment. À partir de maintenant, plus rien ne sera jamais pareil. »

 

Épisode 5 - Tous coupables

« Premièrement, ne faire aucun mal. En tant que docteurs, nous avons juré d'honorer ce serment. Mais ça peut arriver... et là surgit la culpabilité. Et il n'existe aucun serment pour savoir comment vivre avec ça. »

*****

« Premièrement, ne faire aucun mal... Plus facile à dire qu'à faire. Nous pouvons faire tout les serments du monde, mais le fait est que la plupart d'entre-nous fait tout le temps du mal. Parfois, même lorsqu'on essaie d'aider, on fait plus de mal que de bien. Après ça, la culpabilité pointe le bout de son horrible nez. Ce que vous faites de cette culpabilité ne dépend que de vous. Nous sommes face à un choix... Soit laisser la culpabilité vous remettre dans la situation qui a posé problème la première fois. Ou bien... Apprendre de la culpabilité et faire de votre mieux pour avancer. »

 

Épisode 6 - Sous surveillance

« Y arriver. Vraiment y arriver. Pour un chirurgien, cela demande beaucoup d'implication. Nous devons être prêts à prendre ce scalpel et à faire une incision qui pourrait faire plus de mal que de bien. Tout dépend de notre implication, car si elle est insuffisante, on n'aurait pas dû prendre ce scalpel au départ. »

*****

« Il y a des moments où même les meilleurs d'entre nous ont des problèmes pour s'engager. Et on peut être surpris des engagements. Les engagements sont compliqués. Nous pourrions nous surprendre nous-mêmes des engagements que nous sommes prêts à prendre. L'engagement sincère demande des efforts, et des sacrifices. Ce qui explique que parfois, nous devons en passer par des difficultés pour choisir nos engagements avec beaucoup de précautions. »

 

Épisode 7 - Une affaire d'hommes

« En tant que chirurgiens, nous avons l'habitude de chercher la petite bête. Parfois, le problème est facile à détecter. La plupart du temps, il faut y aller pas à pas. Premièrement, sonder la surface, voir s'il y a le moindre problème... Une masse, une lésion ou une bosse fâcheuse. La plupart du temps, on peut dire ce qui ne va pas seulement en regardant la personne. Après tout, ils peuvent sembler en parfaite santé vu de l'extérieur, alors qu'à l'intérieur, c'est une toute autre histoire. »

*****

« Toutes les blessures ne sont pas superficielles. Certaines blessures sont plus profondes qu'on ne pourrait l'imaginer. On ne peut pas les voir à l'œil nu. Et il y a aussi les blessures qui nous prennent par surprise. La ruse, avec tout type de blessure ou de maladie, c'est de bien chercher et de trouver la vraie source du mal. Et une fois qu'on l'a trouvée... Il faut essayer autant que possible de la guérir. »

Épisode 8 - Epanouis et rayonnants

« La plupart des gens ignore qu'il y a un angle mort dans notre champ de vision. Il y a une partie du monde qui nous est invisible. Le problème avec les angles morts c'est qu'ils nous protègent de choses qu'on ne devrait pas ignorer. Parfois, grâce à ces angles morts, nos vies restent radieuses et rayonnantes. »

*****

« Concernant nos angles morts, peut-être que nos cerveaux ne compensent pas. Peut-être qu'ils nous protègent. « 

 

Épisode 9 - Trahisons

« En tant que docteurs, nous connaissons les secrets de tout le monde. Leur passé médical... Leur passé sexuel... Des informations confidentielles qui sont aussi importantes pour un chirurgien qu'une lame de 10... Et aussi dangereuses. Nous gardons ces secrets, il le faut. Mais nous ne pouvons pas « garder tous les secrets.

*****

« En un sens, la trahison est inévitable. Quand nos corps nous trahissent, la chirurgie est souvent un bon moyen de se rétablir. Quand nous nous trahissons, le chemin de la guérison est moins évident. On fait tout ce qu'il faut pour regagner la confiance perdue. Et puis il y a des blessures, des trahisons, qui sont si profondes, si lourdes... Qu'il est impossible de regagner ce qui a été perdu. Et quand ça se produit, il n'y a rien à faire, à part attendre. »

 

Épisode 10- Affaires de famille

 

« À la fin de la journée, quand on s'en approche, ce que nous voulons vraiment, c'est d'être aux côtés de quelqu'un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c'est des conneries. Alors on choisit les personnes dont on veut rester proches. Et une fois qu'on a choisi ces  personnes, On fait en sorte de rester près d'elles... Peu importe à quel point on les a blessés. Les gens qui sont encore à nos côtés à la fin de la journée... C'est ceux-là qu'il importe de garder. Et bien sûr, parfois il arrive que l'on soit trop proche de quelqu'un. Mais parfois, cette intrusion dans votre intimité... Peut être exactement ce dont vous aviez besoin. »

 

Épisode 13 -Sexe concurrence et charité

« Personne ne pense que sa vie sera pas trop mal. On pense tous qu'elle sera géniale. Et du jour ou on décide d'être chirurgien, on est plein d'espérences... plein d'éspérences sur le chemin qu'on va tracer,les gens qu'on va aider,l'impacte qu'on va avoir. Plein d'espérences sur ce qu'on va devenir,oû on va aller. Et un jour, on y est. »

*****

« On pense tous que notre vie sera géniale, Et on se sent un peu dépossédés quand nos espérences ne se réalisent pas. Mais parfois, nos espérences  nous souséstiment.. Et parfois, nosespérences font pâle figure, comparées à l'inattendu. Il faut se demander pourquoi on s'accroche à nos espérences. Parce que ce qu'on attend...nous permet de rester stables, équilibrés,tranquillesCe qu'on attend n'est que le commencement, l'inattendu... C'est ce qui change nos vies. »

 

Épisode 14 - L'empoisonneuse

« En tant que chirurgiens, on doit faire face aux pires des scénarios. on s'interdit d'espérer le meilleur, parce que trop souvent, ce n'est pas ce qui arrive. Mais de temps en temps, quelque chose d'extraordinaire se produit... Et tout d'un coup... les meilleurs scénarios semblent possibles. Et de temps en temps, quelque chose de stupéfiant se produit . Et contre tout raisonnement logique... on commençe à espérer. »

*****

« En tant que medecins,on a appris à donner que les faits aux patients. Mais ce que nos patients veulent vraiment savoir, c'est... si la douleur va vraiment  disparaître ? S'ils vont aller mieux ?S'ils sont guéris ? Ce que nos patients veulent vraiment savoir, c'est... S'il y a de l'espoir ? Mais inévitablement,il y a des moments oû l'on se retrouve dans le pire des scénarios. Quand les corps des patients les trahissent, et quand toute la science qu'on a proposé a échoué, Quand le pire des scénarios se réalise, garder espoir, est tout ce qu'il nous reste. »

 

Épisode 15 -Tous sur le pont

« En médecine, des disparitions surviennent. Des maladies se dissipent, des tumeurs s'évanouissent. On ouvre quelqu'un pour découvrir que le cancer a disparu. C'est inexpliqué. C'est rare, mais ça arrive. On appelle ça, un mauvais diagnostique... On explique qu'on ne l'avait pas remarqué au départ... Tout, sauf la vérité. Cette vie est remplie de disparitions. Si quelque chose, que l'on ignorait avoir, disparaît, s'en rend-on compte ? »

Épisode 16 - Disparitions

« Comme je disais, des disparitions surviennent. Les souffrances... s'évaporent. Le sang... cesse de couler. Et les gens, les gens s'estompent. J'ai encore tellement à dire. Tellement. Mais... Je disparais. »

 

Épisode 17 - Entre deux mondes

« Les miracles sont possibles en médecine. Prosternés devant le grand autel de la science nous n'aimons pas l'idée que les miracles existent. Mais c'est pourtant le cas. Des choses surviennent. On ne peut pas les expliquer. On ne peut pas les contrôler... Mais elles surviennent. Des miracles se produisent en médecine. Il s'en produit tous les jours. Et pas seulement lorsque l'on en a besoin. »

*****

« Quand vient la fin d'une journée comme celle-ci, une journée durant laquelle tant de prières ont été exaucées... Et tant d'autres, non... Nous prenons nos miracles là où nous les trouvons. Nous parvenons à traverser le fossé. Et parfois... Contre toute attente, contre toute logique... Ils nous frôlent... »

 

Épisode 18 - Le combat des chefs

« Les gens ont des cicatrices à toutes sortes d'endroits inattendus, comme des cartes secrètes de leurs histoires intimes, des schémas de toutes leurs blessures passées. La plupart de nos blessures passées se referme, ne laissant rien derrière elles, qu'une cicatrice. Mais certaines restent ouvertes. Certaines blessures ne nous quittent jamais, et même si la plaie est ancienne... La douleur reste vivace... »

*****

« Quel est le pire ? De nouvelles blessures, abominablement douloureuses ? Ou des blessures passées, qui auraient dû se refermer il y a des années, mais qui sont restées ouvertes ? Nos blessures passées nous apprennent peut-être quelque chose. Elles nous rappellent ce par quoi nous sommes passés, et ce que nous avons surmonté. Elles nous apprennent ce que nous devons éviter à l'avenir. C'est ce que nous aimons penser. Mais les choses ne se passent pas de cette façon, pas vrai ?. Il y a des choses que nous devons apprendre encore, et encore, et encore... »

 

Épisode 19 - Plan B

« Les chirurgiens ont toujours un plan.... Où inciser, où clamper, où recoudre. Mais malgré tout cela... Des complications peuvent survenir, les choses peuvent mal tourner... Et tout d'un coup, vous ne savez plus quoi faire. »

*****

« Le problème avec les plans, c'est... Alors, quand quelque chose d'inattendu se produit, que ce soit en salle d'op ou dans la vie... Nous devons improviser. Bien sûr, certains d'entre nous sont meilleurs que d'autres à ce petit jeu. Certains d'entre nous doivent simplement passer au plan B... Et s'en accommoder. Et parfois... Ce qu'on veut... est exactement ce qu'il nous faut. Mais parfois... Parfois ce qu'il nous faut... C'est un nouveau plan. »

 

Épisode 20 - Passé pas simple

« Le passé médical d'un patient, est aussi important que les symptômes qu'il présente. Il nous permet de déterminer si des brûlures d'estomac annoncent une crise cardiaque. Si des maux de tête annoncent une tumeur. Parfois, les patients essaieront de réécrire leur passé médical. Ils prétendront ne pas fumer, ou oublieront de mentionner la prise de certains médicaments, ce qui, pendant l'opération, peut les mener tout droit à la mort. On peut tout faire pour l'ignorer... Mais notre passé... finit toujours par revenir nous hanter. »

*****

« Certaines personnes pensent que sans passé, notre vie ne vaut rien.  Il arrive un moment où nous devons faire un choix. Retourner vers ce que nous connaissons... Ou avancer vers l'inconnu. Il est dur de ne pas être hanté par notre passé. Notre passé fait de nous ce que nous sommes, nous guide. Notre passé refait toujours surface, encore et encore. Alors, nous devons nous souvenir, que parfois, le passé qui compte le plus, est celui que nous construisons aujourd'hui. »

 

Épisode 21 - Désir et frustration

« En tant qu'internes, on sait ce qu'on veut... Devenir chirurgiens. Et on fera tout pour y arriver. Des examens harassants, des semaines de 100 heures, des heures et des heures en salle d'op... Malgré tout, le plus difficile est de concilier ce que nous désirons le plus : devenir chirurgiens... avec tout le reste. »

*****

« Trop souvent, ce que nous désirons le plus, est la seule chose que nous ne pouvons pas avoir. Le désir nous laisse là, le cœur brisé. Il nous épuise. Le désir peut détruire nos vies. Même s'il est dur de vouloir vraiment quelque chose... Les personnes qui souffrent le plus... sont celles qui ne savent pas ce qu'elles veulent. »

 

Épisode 22 - La vie rêvée...

« Le rêve est le suivant : nous serons enfin heureux une fois nos objectifs atteints. Trouver le bon mec, terminer notre internat... C'est ça, le rêve. Puis, on y arrive... et si nous sommes humains, nous commençons immédiatement à rêver d'autre chose. Parce que si c'est ça, le rêve... nous aimerions nous réveiller... »

 

Épisode 23 - ...Des autres

« Il arrive un moment où l'on accepte que le rêve se transforme en cauchemar. On se dit que la réalité est plus belle. On se convainc qu'il vaut mieux ne pas rêver du tout. Mais pour les plus forts d'entre nous, les plus déterminés, on s'accroche à notre rêve. Ou on se retrouve face à un rêve que l'on n'avait pas envisagé. Et on se retrouve... contre toutes attentes... emplis d'espoir. Et si on a de la chance, on réalise... en dépit de tout, en dépit de notre vie, que le véritable rêve... c'est de pouvoir rêver, tout simplement. »

 

Épisode 24 - Sur la corde raide

« La formation d'un chirurgien ne s'arrete jamais. Chaque patient, chaque symptôme, chaque opération... est un test.Une occasion pour nous de montrer ce 'on sait... et combien on abeaucoup à apprendre. »

 

Épisode 25 - Le bonheur était presque parfait

« Être Chef du service de chirurgie, c'est avoir des responsabilités. Ca veut dire que chaque patient admis à l'hopial est votre patient, que vous l'emmeniez au blos ou non. C'est vous qui tenez le bistouri. Il faut etre capable d'aller voir les proches... Et leurs dire que votre équipe a faitessayer pour sauver leur enfant... Leurs maris... Leurs femmes. On s'investit,on s'occupe des autres, de leurs familles...et c'est une responsabilité importante.On s'occupe des autres, de leurs familles ...et on sacrifie la sienne.»

Ecrit par fashion14 
Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Une grande soirée Face à Face!
Le Face à Face | Inscrivez-vous

Découvre le 15ème numéro de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive du jeune acteur Faly Rakotohavana !
HypnoMag | Découvre le numéro 15 !

Activité récente

Photo du mois
Aujourd'hui à 11:33

Saison 2
15.10.2020

Saison 1
27.09.2020

La série
25.08.2020

S17E03 My Happy Ending
Aujourd'hui à 14:36

S17E02 The Center Won’t Hold
Aujourd'hui à 14:09

Passé Pas Simple
Hier à 16:26

Plan B
Hier à 11:11

S03E19 Plan B
Avant-hier

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne TF1

16.16 : Tourner la page (inédit)
Mercredi 4 novembre à 21:05

16.17 : Orgueil et priorités (inédit) à 21:55

Logo de la chaîne TF1

16.18 : Pro bono (inédit)
Mercredi 11 novembre à 21:05

16.19 : L'amour de ma vie (inédit) à 21:55

Logo de la chaîne ABC

17.01 : All Tomorrow’s Party (inédit)
Jeudi 12 novembre à 21:00

Logo de la chaîne ABC

17.03 : My Happy Ending (inédit)
Jeudi 19 novembre à 21:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

16.15 : Blizzard (inédit)
Mercredi 28 octobre à 22:00
2.67m / 11.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

16.14 : Jeu de piste (inédit)
Mercredi 28 octobre à 21:05
3.50m / 13.5% (Part)

Logo de la chaîne TF1

16.13 : Accordez-moi cette danse (inédit)
Mercredi 21 octobre à 22:00
2.50m / 11.8% (Part)

Logo de la chaîne TF1

16.12 : Dîner en famille (inédit)
Mercredi 21 octobre à 21:05
2.90m / 12.0% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Les femmes de Grey's Anatomy pour Variety

Les femmes de Grey's Anatomy pour Variety
Le magazine Variety a consacré un article à Grey's Anatomy. Celui ci révèle comment la série a...

La saison 17, la dernière ?

La saison 17, la dernière ?
Lors d'un interview, Ellen Pompeo a laissé sous entendre que la saison 17 pourrait être la dernière...

Audience TF1 - 1614/1615

Audience TF1 - 1614/1615
Les deux épisodes diffusés hier soir sur TF1 ont rassemblé en moyenne 3.08 millions de...

Saison 17 - Synopsis des deux premiers épisodes

Saison 17 - Synopsis des deux premiers épisodes
Les résumés des deux premiers épisodes de la saison 17 sont dévoilés. Et la pandémie du Covid19 est...

Diffusion TF1 - 1614/1615

Diffusion TF1 - 1614/1615
La saison 16 se poursuit ce soir sur TF1. Deux épisodes inédits seront proposés. L'épisode 1614 "Jeu...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

grims, Hier à 11:36

Dernier jour pour poster votre photo "behind the scenes" favorite dans l'animation du quartier Outlander

cinto, Hier à 18:36

Nouveau sondage chez Ma sorcière Bien aimée. Et The Tudors, si vous avez oublié! régalez-vous!!

mnoandco, Aujourd'hui à 09:18

Nouveaux calendriers sur A Discovery of Witches, Cold Case, New Amsterdam et FBI Portés Disparus...un p'tit détour pour commenter

Locksley, Aujourd'hui à 10:47

Nouveau design et nouveau sondage chez Une Nounou d'Enfer !

sanct08, Aujourd'hui à 14:56

Dernier jour pour participer au Quizz X-Files saisons 4 et 5

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site